Justice : Atelier de partage et d’analyse du cadre multi-acteurs de suivi budgétaire

Dakarmidi- La salle Soweto de l’hôtel Ndiambour en plein coeur de la ville de Dakar a abrité ce Mardi 21 Mai 2019 un important atelier de partage et d’analyse du cadre multi-acteurs de suivi budgétaire sous la houlette du Secrétaire d’État auprès du Ministre de la justice chargé de la promotion des droits humains et de la bonne gouvernance.

 

Une 5e rencontre qui vise à  « contribuer à l’amélioration de la transparence et de la participation citoyenne dans l’élaboration, la mise en oeuvre et le suivi des budgets publics, au niveau national et local » tonne le Secrétaire d’État.

En effet, conscient de l’enjeu d’une bonnne gestion des finances publiques, l’État du Sénégal a entrepris, avec l’appui des partenaires au développement, une série de réformes et mis en place des mécanismes innovants pour améliorer l’efficacité des finances publiques.

C’est dans ce cadre qu’a été adoptée la loi 2012-22 du 27 Décembre 2012 transposant la directive UEMOA 01/2009 portant Code de transparence dans la gestion des finances publiques,  censée fixer les principes pour garantir une gestion transparente , efficace et optimale, des ressources publiques.

Il a par ailleurs lancé un message fort à l’endroit des partenaires « pour mener à bien le processus de mise sur pied du cadre, deux réseaux d’organisations de la société civile se sont particulièrement distingués ; je veux nommer la coalition nationale ppur le suivi budgétaire (CONASUB) et le réseau pour la transparence budgétaire (RCTB) que je félicite pour leur engagement citoyen. » martèle t-il dans son discours