Jean Paul Dias, membre de Mankoo Taxawu Senegal:  » Nous allons gagner les législatives et gouverner ce pays »

Dakarmidi – Jean Paul Dias ne boxe plus sur le même ring que le président Macky Sall. Un des alliés de la première heure du président Sall à l’époque dans Macky 2012, le leader du BCG, a aujourd’hui définitivement fermé cette page même s’il avoue ne rien regretter de ce qui s’est passé entre lui et Macky Sall durant les périodes de vaches maigres.

Dias père qui croit fermement à ses convictions a, après quelques années de compagnonnage, lâché Macky Sall et pris ses distances avec lui, alors que le navire beige marron est sur le point de couler.

In fine, Jean Paul Dias ne se reconnait plus dans les démarches sinueuses et discriminatoires de la coalition dirigée par Macky Sall qui a fini d’imprimer sa marque de fabrique, axée sur le clanisme et le favoritisme.

Le temps est cher, et Jean Paul Dias le reconnaît, il reste cependant focalisé sur la gravité de l’heure, cette situation qui offre un contexte tout autre et présente des enjeux cruciaux, l’unique raison pour laquelle, le doyen Diaz a décidé de quitter le navire du « Macky » et de rallier en plein naufrage Mankoo Taxawu Senegal.

Un choix légitime selon le leader du BCG qui croit aux chances de Mankoo. Il ira jusqu’à dire qu’ au soir du 30 juillet, Macky Sall se verra infligé la plus grosse et lourde raclée de sa vie.

En ce moment là, l’opposition pourra en partie importante participer à la gestion du pays afin de corriger les lacunes de la 12e législature et au delà, parfaire les erreurs de la seconde alternance.

La Rédaction