Gambie : Jammeh s’entête, l’option militaire, seul recours!

Dakarmidi – L’option militaire est maintenant inévitable pour dire le droit en Gambie où le peuple continue de réclamer sa souveraineté et sa volonté exprimée lors de la dernière présidentielle début décembre. En effet pendant que la pression de la communauté internationale s’accentue sur Jammeh ce dernier campe sur sa position et même menace de répondre au coup par coup. Il préparerait ses troupes et menace la Cedeao.

«Je ne suis pas un lâche », a pesté Jammeh qui indique à qui veut l’entendre qu’il ne se laissera pas faire. Il dira sur Reuteurs :  « La réunion de la Cedeao était une formalité. Avant ils sont venus, ils avaient déjà dit que je dois démissionner » a rappelé le dictateur gambien qui ne l’entend pas de cette oreille. Sa réponse est simple et claire: « Je ne vais pas démissionner ».

Ainsi il démontre clairement qu’il ne craint pas  les mises en gardes de l’organisation régionale, et avertit ses dirigeants : «Je ne suis pas un lâche. Mes droits ne peuvent ni être violés ni être intimidés. Ceci est ma position. Personne ne peut me priver de cette victoire à l’exception du Dieu Tout-Puissant (…)», a-t-il déclaré.

Dés lors le recours à l’option militaire devient la seule probabilité et malheureusement la sous région risque une nouvelle fois de plonger dans des affrontements aux graves conséquences qui peuvent créer le chaos à des niveaux insoupçonnés.

Nous y reviendrons

La Rédaction