Incendie meurtrier des parcelles : Le destin tragique d’un père triste

Dakarmidi – Ousseynou Diaz a amèrement humé l’air de la liberté. Enfermé depuis 3 ans, le père des 5 victimes de l’incendie de l’unité 17 des parcelles assainies, a suscité une ambiance de tristesse, au sein de ses proches lors de son retour momentané parmi eux.

D’abord, il se voit confronter à une rocambolesque affaire de chanvre indien. En effet, mécanicien de profession, Ousseynou avait été arrêté pour une affaire de drogue en 2013, lorsqu’il se rendait à Thiès pour réparer une moto d’un client. Il a tant clamé son innocence qu’il a fini par se résigner à son sort douloureux, celui de se séparer de sa progéniture.

Brave et très croyant, « Karbala », comme le surnomment certains proches n’aurait jamais imaginé que cette séparation serait définitive.

Jamais ce père de famille, n’aurait pensé que la grande faucheuse allait lui arracher une bonne partie de lui, subitement. Venu assister à l’enterrement de ses 5 enfants, ce malheureux père de famille se voyait dans l’obligation de consoler les gens qui craquaient à sa vue.

Cependant, étant impuissant, à la mise sous terre de ses chérubins, ce père de famille au sort tragique n’a pu retenir ses larmes.

A quelque chose malheur est bon, suite à cette tragédie, Ousseynou Diaz, se retrouvera bientôt devant le juge. C’est peut-être les prémices d’une prochaine libération.

La Rédaction