HOMME DE L’ANNEE 2019 : Si, c’est Lô… ! (Par Ibrahima Ngom Damel)

Dakarmidi- « A l’œuvre, on connaît le mâçon». Son Excellence Moustapha Cissé Lo illustre à merveille cet adage. Le député et premier vice-président de l’Assemblée Nationale sénégalaise  est une voix qui compte dans les enceintes nationales et internationales ce, depuis plus d’une décennie. Il est, de toute évidence, une des personnalités qui ont marqué d’une pierre blanche cette année qui tire sa révérence. Cissé Lo n’est pas un adepte de l’acquiescement, ces partisans de la courtisanerie qui prêtent le flanc pour des espèces sonnantes et trébuchantes. Pendant  quatre (4) législatures d’affilée, ce fervent disciple de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou, Fondateur du Mouridisme,  s’est toujours distingué sur la ligne de défense du peuple souverain. Pour lui, après Dieu, c’est le peuple, il s’est mis à la résolution de ses préoccupations les plus tenaces. Récemment,  sa sortie énergique contre les détourneurs de l’argent du peuple avec le  très médiatisé problème des intrants agricoles, l’a mis, ainsi, au devant de la scène nationale. Il ne se veut jamais un parlementaire godillot, un béni-oui-oui, un dormeur du Vall au sein de l’Hémicycle. Peut –être une autre manière, pour lui,  de servir le Président de la République Macky Sall qui, depuis son avènement à la tête du Sénégal en 2012, injecte des sommes pharaoniques dans ce secteur clé pour faire de nos paysans des entrepreneurs agricoles à l’image de ceux des pays occidentaux. Le Président Cissé Lo qui a vertement dénoncé  ces voleurs «à col blanc» s’attire les foudres de leurs complices et/ ou autres as du deal. Il est vu comme le vilain petit canard  à abattre mais, animé de son  courage, d’abnégation et d’engagement jamais failli, il n’entend  jamais rester là, coincer la bulle, ne piper mot face aux maux pendant que le Sénégal se dirige vers le précipice. Voilà tout le sens de son combat acharné, les raisons de son engagement. Qu’on le reproche la couleur noire de la Ka’ba, n’empêche, il ne va pas abdiquer sur ses principes. Nullement !

Un autre motif qui fait que le Président Moustapha Cissé Lo est élu homme de l’année 2019,  ce sont ses actions multiformes en faveur de l’intégration ouest-africaine. Elu Président du Parlement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrque de l’Ouest(CEDEAO), il a fini par marquer de manière positive l’institution communautaire qu’il dirige de main de maître ce, depuis 2016. Beaucoup d’efforts sont à son actif pour avoir œuvré inlassablement à rendre beaucoup plus visible et perceptible ce Parlement. Pour dire,  son Excellence Moustapha Cissé Lo  est depuis bientôt 4 ans sur le terrain de l’action utile, bravant pluies et vents, marées et soleils torrides du Sahel. Partout,  les populations de la Communauté qui se chiffrent à plus de 300 Millions d’habitants,  le considèrent  comme encore bon pour le service à cause de ses soutiens. Un véritable messie  Accompagné de son équipe , le Président Cissé Lo a eu le culot de visiter  les  théâtres d’opération, zones de guerre pour sensibiliser, pactiser avec les victimes, partager leurs peines,  mais aussi , dissuader les  seigneurs de guerre  à déposer les armes et se mettre autour d’une table pour le retour de la paix ( Mali, Guinée, Côte d’Ivoire, Zierra Léone, Niger , Nigéria, Gambie ,pour ne citer que ces pays).

Au niveau du Parlement, le Président Moustapha Cissé a instauré la rigueur et le sens, voire le souci du bien public. C’est ce qui l’a poussé, du reste, à exiger l’audit de l’institution à moins d’1 mois de son départ. Aujourd’hui, le culte du résultat  y est de mise.

Sur un autre registre, le Président Cissé Lo est une véritable bête du social. Il s’empresse à venir à la rescousse des démunis sans coloration politique, ethnique, religieuse ou confrérique,  à aider des familles religieuses partout où le besoin se fait sentir, etc. C’est cet homme social et sociable, cet enfant de Keur Mbarick balancé parmi les pommes que notre site « weekendinfo.net » a jeté son dévolu pour en faire son homme de l’année 2019.

Ibrahima NGOM Damel