Hommage à la Justice de mon pays ! Respect pour Imam Ndaw !

Dakarmidi – A tous ceux qui ont pris l’habitude d’envahir les médias et l’espace public pour épiloguer sur son soit disant discrédit, la Justice sénégalaise vient de servir un sérieux démenti, exemplaire à tout point de vue, par sa célérité, son courage et son indépendance des Pouvoirs publics. Non seulement le tribunal  a acquitté l’imam Alioune Badara Ndaw, mais la Cour a également bouclé un feuilleton dont les épisodes successifs ont tenu en haleine le peuple sénégalais dans ses différents segments .

Si j’ai décidé de prendre ma plume , c’est parce que j’aime passionnément autant que TOUS  ce pays qui m’a vu naître.  A ce titre, j’ai été profondément heurté  par les suspicions injustifiées et les procès en sorcellerie à l’égard d’un solide édifice de notre commun vouloir de vivre ensemble et  en société dans la paix, l’égalité et la sécurité.

La vérité est dite dans la plus grande sérénité et la justice rendue en faveur d’un compatriote qui a toujours clamé son innocence sans altérer  sa foi en l’indépendance des juges, contrairement à certains acteurs de la vie  politique prompts à pilonner la magistrature  et à polluer le débat public en l »instrumentalisant par  la politique politicienne.
Dans cette épreuve ,  Imam  Ndaw  est resté le même. Flegmatique et croyant . Stoïque dans la douleur intérieure . Zen  dans  le discrédit .

Le comportement de cet homme doit être donné en exemple à tous ceux qui parcourent le pays pour jeter l’anathème sur l’honneur de l’institution judiciaire d’un pays dont ils  sollicitent le suffrage universel des populations.

Gardons-nous de juger très sévèrement et sans retenue  notre justice parce qu’au-delà même des intérêts divergents tels qu’ils peuvent se manifester avec violence dans l’espace politique, il y a les décisions qu’elle rend qui sont le plus souvent irréprochables parce qu’elles sont d’abord destinées à nous protéger de l’injustice . Bref la Justice est le seul rempart contre le chaos destructeurs des Nations
Si nous voulons que notre pays gagne davantage de respect dans le monde pour ses valeurs de liberté et de sauvegarde de la dignité humaine, il nous faut d’abord donner des gages de confiance à notre justice .

Nous devons ouvrir  aujourd’hui une phase nouvelle qui n’aura rien à voir avec celle qui s’achève. Nous devons changer d’enjeu. Nous étions dans le dénigrement et dans le soupçon sur l’exemplarité même de la justice. Nous devons être  désormais dans la vérité et la réalité .

Nous étions entre nous, partisans et sans aucune objectivité dans nos prises de positions, nous devons aujourd’hui être convaincus que la justice est là pour tout le monde, pourvu qu’on la sollicite et qu’on ait la vérité avec soi.

C’est tout à l’honneur des citoyens et de la justice qui n’est pas exempte de tout reproche. A preuve tous les spécialistes du droit et l’ensemble des citoyens sénégalais sont unanimes à reconnaitre que les mandats de dépôt à la pelle  et les longues détentions d’avant jugement  désacralisent et banalisent  notre justice et ouvrent les portes à toutes les  dérives.

Au-delà des mesures réglementaires ou législatives à prendre, il faudra également  humaniser la justice pour lui donner un visage plus avenant.

Demain sera  un jour nouveau.

Maodo Malick Mbaye: Citoyen et Justiciable sénégalais

Source: Yerimpost

La rédaction