Hajj 2019 : Un ganalé qui vire au Sabar