Guéguerre Mimi/ Malick Gueye : Des responsables de «And Suxaali Sine Saloum» de Keur Madiabel déplorent…

Dakarmidi-En Assemblée Générale, ce samedi, les responsables de l’antenne du mouvement «And Suxaali Sine Saloum Ak Sénégal » se sont prononcés sur les relations exécrables entre la Présidente du Conseil Economique Social et Environnemental(CESE), Madame Aminata Touré dite Mimi et leur leader, El Hadj Malick Gueye. Ils appellent l’arbitrage du Président de la République son Excellence Macky Sall  pour une paix des braves: «Aujourd’hui, personne ne peut nier  l’apport du Président de «Suxaali Sine Saloum Ak Sénégal» dans les différentes victoires de la coalition présidentielle, le Benno Bokk Yakaar, dans le Sine Saloum. Il a une légitimité historique à sa portée. Le nom  d’El Hadji Malick Gueye a fini de  se tailler une place de  choix dans les annales  de l’histoire politique du Sine Saloum, voire du Sénégal. Nous sommes avec lui depuis 1997. Sa force de frappe n’est plus à démontrer. Le meeting qu’il a tenu ici, à Keur Madiabel a, une fois encore, montré sa  véritable force mobilisatrice. C’était en plein rassemblement que le Président de l’Assemblée Nationale et illustre fils de la localité, Moustapha Niasse, avait appelé pour se réjouir de l’accueil et avait salué  du leadership incontestable d’El Hadji Malick Gueye dans tout le Sine Saloum naturel. L’histoire retient aussi qu’en 2002, alors qu’il était le Premier Ministre de Wade, il s’était déplacé pour aller  présider  son meeting à Lat Mingué. Il avait, à cette époque,  magnifié l’hégémonie de l’ancien député libéral. Que Mimi se taise et cesse de sous –estimer l’apport de notre mentor », a laissé entendre  Modou Amadou Sall, le porte –parole du jour. Awa Gueye, l’un des responsables des femmes de «Suxaali Sine Saloum»/ antenne de Keur Madiabel d’interpeller le Président Macky : « La politique, c’est l’addition et non la soustraction. Il est temps que le Président de la République  prenne son bâton de pèlerin pour éviter une hémorragie au sein de  sa coalition. Elle doit survivre. Nous l’appelons pour qu’il travaille à  rapprocher  les positions contraires », a-t-elle souhaité.