Greenpeace à Alioune Ndoye : « L’octroi de licences à de nouveaux navires décime les poissons »

Greenpeace Afrique alerte le ministre sénégalais de la pêche, M. Alioune Ndoye. « L’octroi de licences à de nouveaux navires de pêche est une attaque contre les stocks de poissons et le secteur artisanal », lui a balancé l’organisation non gouvernementale, dans un communiqué, sur greenpeace.org, daté du 23 avril 2020.

Le ministère de la Pêche et de l’Economie Maritime du Sénégal a demandé au Comité consultatif son avis pour l’attribution des licences de pêche à 54 navires d’origine chinoise et turque, dont certains sont impliqués dans la pêche INN dénoncée par Greenpeace.

Réserver les stocks de poissons

« En attendant que les conséquences sociales et économiques dévastatrices du Covid-19 se manifestent, le Sénégal et d’autres pays d’Afrique de l’Ouest doivent réserver leurs stocks de poissons pour la subsistance de leurs populations. Toute autorisation de nouveaux navires de pêche contribuerait á décimer les stocks et pourrait exposer des millions de personnes á l’insécurité alimentaire croissante », déclare Dr. Ibrahima Cissé, Responsable de la Campagne Océan à Greenpeace Afrique.