Gabon: Le président Ali Bongo serait sorti du coma (médias)

Dakarmidi – Selon le confidentiel, La Lettre du Continent, le président gabonais victime d’un accident vasculaire cérébral le 24 octobre dernier serait sorti depuis jeudi du coma artificiel dans lequel l’avait plongé les médecins de l’hôpital King Faisal de Riyad (Arabie Saoudite).

Les médecins du King Faisal Specialist Hospital & Research Centre de Riyad l’avaient plongé dans cet état dans le but de traiter un oedème cérébral. Le bimensuel précise que les médecins auraient interrompu le sommeil artificiel dans lequel il avait été médicalement plongé depuis son malaise du 24 octobre.

Cette sédation était nécessaire pour traiter et résorber l’œdème cérébral développé par le chef de l’État à la suite d’un accident vasculaire peut-on lire dans l’article exclusif.

L’état de santé d’Ali Bongo encore sous haute surveillance

La lettre du continent ajoute que Les médecins s’emploient désormais à évaluer les conséquences de la crise sur l’organisme présidentiel. Il est prévu qu’Ali Bongo quitte l’hôpital saoudien dans moins de quinze jours pour plusieurs mois de convalescence, probablement en Europe ou au Maroc. Dans l’intervalle, les médecins du Faisal Hospital devraient publier, dès la semaine prochaine, un communiqué sur l’état de santé d’Ali Bongo.

Le chef de l’état gabonais devra rester en convalescence pendant plusieurs mois ce qui devrait de facto l’éloigner des affaires et du Gabon plongé dans l’incertitude.

Le président gabonais, âgé de 59 ans, avait été admis en urgence le 26 octobre King Faisal Specialist Hospital & Research Centre de Riyad pour un AVC. La perspective d’une longue convalescence alimente le suspens et l’incertitude au Gabon qui pourrait non seulement voir l‘économie fragilisée, mais également rouvrir les plaies de la crise politique dans un Gabon fragmenté et en proie à une crise économique.

Africanews

La rédaction