Fuites au BAC 2017 : les présumés auteurs bénéficient d’un deuxième retour de parquet

Dakarmidi – Les choses se précisent de plus en plus dans l’affaire des fuites au baccalauréat 2107. Ils sont au total 28 personnes à être arrêtées dans le cadre de l’enquête menée par la Division des Investigations Criminelles (DIC). Parmi elles, 16 ont été mis en cause et déférés au parquet. Ils ont bénéficié d’un deuxième retour de parquet hier, mardi 11 juillet. Un professeur du lycée Yalla Suur-en, interpellé dans cet effectif sort du lot et risque gros dans cette affaire. Il est accusé par plusieurs élèves de leur avoir vendu les épreuves à 200 mille francs par matière. L’enquête sur les fuites des épreuves du français et de l’histoire et géographie est menée conjointement par la Dic et la Section de recherches de la gendarmerie. Elle a permis depuis le début de la procédure, l’arrestation d’une trentaine de personnes dont une majorité d’élèves, un professeur, un proviseur de lycée, un président de jury et des agents de l’Office du bac.

La rédaction