FRONT anti APE anti CFA-Mouvement Unité-Dignité-Courage : Vers une journée panafricaine du consommer local et le renforcement de FRANCE DEGAGE

Dakarmidi – Une délégation du Front anti APE anti CFA a rencontré le porte parole du mouvement Unité-Dignité-Courage (UDC), Diyabanza Mwazulu, en tournée au Sénégal en présence d’un membre de la société civile mauritanienne.

Cette rencontre a permis aux deux organisations de faire connaissance et de constater les fortes convergences de vue sur la nécessité de contribuer à la lutte pour la transformation structurelle des relations entre l’Afrique et le reste du monde. Lutte de libération qui passe par une mobilisation anti impérialiste des filles et fils d’Afrique du continent et de la diaspora. Lutte pour mettre fin aux diktats du FMI, de la Banque mondiale, de l’OMC, de la CPI, aux accords léonins comme ceux faussement dénommés Accords de Partenariat Economiques (APE)…Dans cette échange, la lutte contre la tutelle monétaire française a été abordée ainsi que la possibilité de voir l’UDC rejoindre la campagne « Pour la souveraineté monétaire, FRANCE DEGAGE »

Par ailleurs, les deux organisations ont insisté sur la nécessité d’une unité des panafricanistes anti impérialistes dont l’émiettement et la faiblesse est un obstacle à leurs luttes pour l’émancipation. Ainsi, les anti impérialistes africains organisés sur le continent comme dans la diaspora ont un rôle important à jouer dans cette unification malgré les nuances et les divergences. Ces organisations qu’elles aient une dimension villageoise/quartier, départementale, nationale, sous régionale, régionale…doivent œuvrer à leur échelle et au-delà à surmonter leur tragique division afin de coordonner leurs actions. C’est en ce sens que les deux organisations saluent, félicitent, encouragent et soutiennent l’initiative des camarades, frères et sœurs du Sénégal pour l’expérience qu’est FRANCE DEGAGE comme espace à la fois de luttes et d’unification. Comme appel à la nécessaire unification, coordination, mutualisation des différentes organisations.

Les deux organisations ont discuté de l’organisation d’une journée panafricaine des produits locaux et du consommer local comme moment de résistance à la division internationale capitaliste du travail qui confinent l’Afrique et les autres régions dominés au rang de souk, comme moment de sensibilisation et de débats,  comme moment contribuant à frayer l’alternative.

Enfin les deux organisations ont procédé à un échange de documents. L’UDC a remis des exemplaires de son « Manifeste des Ya Nkan Nku » aux membres du Front anti APE anti CFA qui se sont engagés à en faire la diffusion et à susciter la réflexion là-dessus auprès des jeunes, des femmes…
Le Front anti APE anti CFA a remis au porte parole de l’UDC la Lettre-Appel de FRANCE DEGAGE pour la souveraineté monétaire et une production sur les conséquences des APE intitulée « La guerre du lait : cas du Sénégal ».
 
Dakar, le 13 mars 2018