Formule pour imposer une cohabitation à Macky Sall : Ce que Wade et Idy se sont dits

Dakarmidi – En marge de sa visite à khalifa Sall à Reubeuss ce lundi, Idrissa Seck est revenu sur son entretien téléphonique avec Me Abdoulaye Wade. L’ancien maire de Thiès a indiqué et confirmé à la presse, la nouvelle dynamique de l’opposition tendant à rendre dure la vie à Macky Sall. « J’en profite pour dire au niveau de l’opposition, nous travaillons à offrir une alternative dès Juillet prochain au peuple sénégalais. On se concerte sur une liste unique. Une cohabitation est possible. Mais cela permettra simplement d’arrêter les dérives et de prendre un certain nombre de mesures urgentes pour arrêter la dégradation de notre pays », a tenu à faire savoir Idy.

Bien qu’il n’ait pas pu entrer dans les détails de cette conversation saluée du reste par bien des citoyens, le leader de Rewmi a révélé que la conversation avec Wade a été empreinte d’émotion. « J’ai reçu un appel du Président Wade, et nous n’avons pas abordé la tête de liste de notre coalition qui est une question secondaire. Mais quelle que soit la tête de liste, je pense que le peuple sénégalais choisira cette alternative, dira Idrissa Seck qui n’a pas omis de rappeler  que la discussion avec le vieux « a été empreinte d’émotion ».

Avant de préciser que l’essentiel de leurs échanges a porté sur la situation du pays et leur volonté commune à soutenir les lanceurs d’alertes. « Nous soutenons tous les lanceurs d’alerte, qu’ils soient au niveau de l’administration, pour nous indiquer les mauvaise pratiques de l’intérieur comme ce fut le cas avec Ousmane Sonko, ou le juge Dème. Le Mouvement « Y en marre » est un mouvement de la société civile qui lance des alertes, qui rassemble les mécontentements populaires. Et nous soutenons toute cette expression populaire », dira Idrissa Seck.

La Rédaction