Force Covid-19 : Les recommandations d’Aliou Sall

La commune de Guinaw Rails, première étape de la distribution de l’aide alimentaire destinée aux ménages vulnérables, a mis à nu les carences de «Force Covid-19» dirigé par le Général François Ndiaye. 
 
Dans les colonnes de L’As, le maire de Guinaw Rails Sud, Abdoulaye Diop, renseigne sur les nombreuses difficultés rencontrées lors de la distribution.
 
À l’en croire, il y a de grandes disparités par rapport au nombre de ménages  ciblés. «En effet, sur 11 000 ménages répertoriés, Guinaw Rails Sud, on n’a octroyé les kits qu’à 3 207 ménages dont 1091 dans le Registre National Unique (Rnu) et 2116 dans l’extension. Ce qui est très insuffisant», souligne le maire.
 
L’édile liste d’autres manquements comme les doublons et les omissions. «Dans le Rnu, il y a eu des gens qui se sont retrouvés avec plusieurs Kits. À propos des omissions, on a constaté que certaines personnes bénéficiaires des bourses ne figurent pas sur le fichier du Rnu. On a découvert aussi des gens à qui on a attribué des cours familiales alors qu’ils ne sont pas des cas sociaux et qui ont eu à bénéficier des Kits alimentaires», s’indigne le maire de Guinaw Rails Sud.
 
Abdoulaye Diop d’ajouter : «Il nous reste 70 ménages. Nous comptons, d’ici vendredi, terminer pour attaquer le reste inscrit sur l’extension ».
 
Pour sa part, Aliou Sall, maire de Guédiawaye, recommande la mise à jour du fichier unique de données économiques et sociales pour éviter des désagréments.
 
Selon le président de l’AMS, il a été noté une dizaine de réclamations de personnes bénéficiant de cartes d’égalité des chances qui ne se trouvent pas dans le RNU.
 
«Il y a des personnes handicapées qui souhaitent bénéficier de cette aide, n’ont pas été ciblées dans les comités de quartier», a encore révélé Aliou Sall.