Fonds d’avance : Khalifa Sall en conférence tente de convaincre le peuple de son innocence alors que son sort est définitivement scellé au parquet général

Dakarmidi – Khalifa Sall qui était très silencieux, est devenu à l’approche du probable mandat de dépôt qui lui sera servi, subitement très bavard.

Le parquet général, par le biais du procureur de la République Serigne Bassirou Gueye a été clair, le maire de Dakar doit être poursuivi pour mauvaise gestion des fonds d’avance de sa mairie et cela  se « justifie » vu les charges qui pèsent sur lui, après des auditions qui auront révélé beaucoup d’incongruités et de manquements dans sa gestion.

Le maire fragilisé cherche à tout prix à se justifier, à expliquer au-delà d’un petit texte, la quintessence des fonds d’avance.

Le procureur est déterminé, demain sera un jour de vérité pour Khalifa et ses partisans, un feuilleton qui nous rappelle l’arrestation et la condamnation de Karim Méissa Wade, pour qui, faibles, ses partisans voyaient passer son « corbillard », qui prenait la direction de Rebeuss.
La Rédaction