– FIKA : La Foire des ans foirés de Kaolack selon Abdoulaye Khouma (Apr Kaolack)

Dakarmidi-  Après trois années d’exploitation, sans partage, avec un monopôle exceptionnellement taillé sur mesure pour l’affairiste, Serigne Mboup, la Foire personnelle de Kaolack (FPK), abusivement appelée Foire Internationale de Kaolack (FIKA), interpelle, au-delà des « Saloum-Saloum », toutes les autorités étatiques.
Comment une nébuleuse aussi bien internationalisée peut-elle échapper à un minimum de contrôle dans une ville carrefour aussi centrale que Kaolack?
Qui protège le seul actionnaire et unique bénéficiaire, le businessman, Serigne Mboup, au niveau de l’État?
Alors que ces deux questions que les Kaolackois ne cessent de se poser illégitimement et le flou qui entoure le dossier même du montage financier du « Cœur de Ville » de Kaolack peinent à trouver des éclairages convaincantes, ce protégé de certaines autorités veut maintenant s’accaparer de toute la ville en annonçant sa candidature à la Mairie de Kaolack. Aujourd’hui, Serigne veut le beurre, l’argent du beurre, la vache laitière et même les consommateurs…
Ça suffit, basta…
Monsieur l’affairiste, tu ne peux pas détourner pour ton propre compte de si grandes initiatives économiques régionales, avec zéro contribution fiscale à la Commune, nada aux impôts… et prétendre ensuite vouloir conquérir la Mairie de Kaolack.
Nous lançons un appel pathétique et solennel en direction des autorités qui cautionnent en toute complicité de telles dérives, à écouter la souffrance des populations de Kaolack. Souffrance audible jusqu’au « Coeur de Ville », niche de la nébuleuse ignorée par les gouvernants. Kaolack ne l’acceptera pas.

Abdoulaye KHOUMA
Futur Candidat à la Marie de Kaolack