Fatick: La DER hausse son financement à plus d’un milliard

Dakarmidi – L’enveloppe financière que la Délégation générale à l’entreprenariat rapide (DER) pour les jeunes et les femmes avait arrêtée pour la région de Fatick (ouest) va passer de 778 millions à 1, 443 milliard de francs CFA « d’ici à décembre 2018 », a annoncé Pape Amadou Sarr, son délégué général.
L’enveloppe initiale de 778 millions de francs CFA arrêtée pour la région « va passer au bas mot à 1 443 000 000 francs. Cela veut dire que l’enveloppe de Fatick va passer du simple au double d’ici à décembre 2018 », a-t-il dit.
M. Sarr s’exprimait lors d’une cérémonie officielle de remise symbolique de financements à des jeunes et femmes bénéficiaires de financements de la DER dans la région de Fatick, nous informe l’aps.
« Cette hausse témoigne une fois de plus de la vivacité économique de la région et du potentiel qu’il y a dans le domaine de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, de l’artisanat, du tourisme et de la pêche », a indiqué Pape Amadou Sarr.
Au terme des délibérations d’un comité d’investissement délocalisé auquel participaient des autorités administratives, chefs de services régionaux des secteurs de la pêche, de l’agriculture, de l’élevage, »84 projets structurants » ont été validés « pour un financement de 540 millions de francs’’ CFA, a-t-il indiqué.
Les projets arrêtés concernent les domaines de la pêche, de l’agriculture, de l’élevage, du tourisme, de l’économie numérique, des services et du transport, a signalé Pape Amadou Sarr.
« Il y a aussi des projets structurants dans le domaine de l’anacarde, du traitement du sel et aussi le tourisme’’, secteur devant enregistrer la construction d’un nouvel hôtel dans la commune de Fatick, a-t-il annoncé.
« Le montant estimé pour le financement de ces 84 projets structurants va s’ajouter aux 778 millions de francs de l’enveloppe initiale accordée par la DER à la région de Fatick dans le cadre de l’autonomisation des jeunes (hommes) âgés 18 à 40 ans et pour les femmes, sans limite formelle d’âge », a expliqué M. Sarr.
Selon lui, sur cette première enveloppe dédiée au volet autonomisation, « des financements conséquents » ont été déjà accordés, de l’ordre de 357 millions de francs pour 1498 bénéficiaires avec des montants de financement qui varient de 0 à 500 000 francs à un taux d’intérêt au maximum fixé à 5% ».
M. Sarr a par ailleurs signalé « d’autres financements de projets structurants hors autonomisation de jeunes ou de femmes, évalués à environ 125 millions de francs validés par le comité d’investissement délocalisé ».
« Nous comptons, toutefois, sur les autorités de Fatick pour nous accompagner dans la mise en œuvre de ces projets structurants au bénéfice des populations de Fatick et pour le bon développement du Plan Sénégal émergent (PSE) », a-t-il lancé.
La Délégation générale à l’entreprenariat rapide (DER) pour les jeunes et les femmes, mise en place en mars 2018, dispose d’un budget annuel de 30 milliards de francs.
La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom