Exclusif : Station Eydon à Ouest Foire, quand Abdoulaye Diouf Sarr déshabille Pierre pour habiller Paul!

Dakarmidi – C’est triste ce retournement de situation de certaines autorités locales et administratives dans l’affaire de la station Eydon, qui sort de terre à l’entrée de la cité Ouest Foire. Un problème qui semblait être « résolu » mais qui a fait naître un autre plus grave. Déjà, il est incompréhensible, avec toutes les garanties données auparavant par le maire de Yoff, non moins Ministre de la décentralisation et des collectivités locales, Abdoulaye Diouf Sarr, qu’on se retrouve dans cette situation. Selon ses garanties, il ne délivrerait jamais une autorisation d’occupation surtout à but commercial, pour mettre quoi que ce soit encore moins quand cela ne respecte pas les normes environnementales et sécuritaires et menace la quiétude des populations.

Qu’est-ce qui a pu alors faire changer le ministre de décision? Un parfum de scandale et de corruption à l’horizon ? Le ministre aurait-il finalement empoché cette enveloppe de quelques dizaines de millions, destinée à lui tordre le bras et à signer les yeux fermés, l’autorisation qui constitue une injure à la rupture telle que prônée par le « Macky ». Du côté de la mairie de Yoff, c’est le statuquo total, personne ne veut s’avancer sur ce dossier, pour eux bouclé, classé et dépassé.

Conflit d’intérêt

Du côté de la préfecture, même son de trompette, le nouveau préfet n’a fait que verser ses pas dans l’application de la décision signée par l’ex adjointe de son prédécesseur Nguénar Mbodj, devenue préfète de la région de Fatick. En son temps, elle était patronne de la commission chargée de gérer ce dossier et à tout diligenter. Mais ce qui est grave, c’est que cette même Nguénar Mbodj se trouve être la soeur de Lamine Mbodj, directeur des opérations à Eydon. Tous les cadeaux qu’il aurait offerts à sa soeur, peuvent renforcer le soupçon selon lequel, des pots de vins auraient été distillés par ci et par là! Et cela ne répond guère aux diverses questions que se posent les habitants de Ouest Foire, qui en veulent terriblement à NGuénar Mbodj, à Abdoulaye Diouf Sarr et à l’actuel Préfet.

Le dossier pendant à la cour suprême

Comment un si grand litige peut se retrouver devant la plus haute juridiction du pays, attendant d’être tranché, qu’une autre décision émanant du Maire et du préfet vienne l’absorber? Comment la mairie a pu faire abstraction des observations du tribunal et du PM, en liquidant une affaire, sans avoir en sa possession toutes les informations requises?

La lettre du PM Mouhamed Boun Abdallah Dionne pas tenue en compte

photogrid_1475708406315

Le ministre Diouf Sarr a tout simplement « jeté dans la poubelle » la lettre du PM, qui répondait ainsi aux inquiétudes des populations de Ouest Foire en leur garantissant que rien ne se fera sans qu’il y ait, au préalable des concertations auxquelles elles seront associées. Diouf Sarr a-t-il tout simplement défié l’autorité du PM, en s’accrochant à satisfaire les caprices de ses nouveaux amis, ces derniers ayant payé cher le prix des fauteuils qu’ils occupent dans la table du puissant maire de Yoff?

Le dossier Eydon révèle aussi que Pape Makhtar Sarr, Dg de Eydon par ailleurs ex Dg de Elton, où il a été limogé, mène une concurrence déloyale à cette station-service. C’est là, qu’il faut trouver la raison de l’implantation des stations d’Eydon à un jet de pierres de « chaque » station Elton.

Comment peut-on avoir dans un périmètre fermé de 500 mètres, 4 stations-service?

Pourquoi cette forme dangereuse de faire jaillir de terre comme des champignons, des stations entre les demeures? Et que valent toutes ces pressions sur les populations pour les faire subir des choses insupportables, ces derniers penseraient que les agents de la mairie comme ceux de l’Etat seraient sérieusement corrompus? Autant de questions qui doivent attirer l’attention du Chef de l’Etat et de son PM, car les habitants de Ouest Foire sont fatigués, vraiment fatigués, poussés aux limites du désespoir et laissés à eux-mêmes sans défense. Leur quiétude menacée par des forces de l’ordre qui, quotidiennement quadrillent le quartier. A quoi bon ? Si Eydon arrive à s’implanter à Ouest Foire, dans cette zone à risque, l’Etat aura vraiment failli à sa mission première de défense des intérêts des populations, le droit avant tout, et si ce dernier est rigoureusement appliqué, cette station ne pourra point prendre place ni à Ouest Foire, ni même ailleurs dans Dakar !
Nous y reviendrons ….
La Rédaction