ENEGAL-PRESSE-REVUE LA VICTOIRE DES LIONS ET D’AUTRES SUJETS AU MENU DES QUOTIDIENS

  1. Dakarmidi-
  1. L
  1. es
  1. quotidiens parvenus à l’APS, jeudi, abordent divers sujets de l’actualité dont la victoire de l’équipe nationale du football sur celle du Congo (2-0) en match comptant pour la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) dans le Groupe I.
Revenant sur le résultat du match livré par les Lions contre les Diables rouges hier au stadium Lat Dior de Thiès, Stades affiche ainsi à sa une ’’Le tarif habituel’’. ‘’Avec ce succès 2-0), les Lions démarrent bien ces éliminatoires, mais sont au classement derrière la Guinée-Bissau, large vainqueur de l’Eswatini (3-0), prochain adversaire des Lions, dimanche à Manzani’’, ajoute le quotidien du sport.
Pour Sud quotidien, ‘’Les Lions assurent d’entrée’’ dans les éliminatoires de la CAN 2021 en signant hier, mercredi, leur première victoire face au Congo Brazzaville. Selon cette publication, ‘’les Lions ont globalement maîtrisé cette rencontre et se sont imposés sur le score de 2 à 0 grâce aux buts de Sidy Sarr et Habib Diallo’’.
’’En attendant leur seconde sortie contre l’équipe d’Eswatini le 17 novembre, les Lions se contentent de la 2e place du groupe après le succès de la Guinée-Bissau’’, renseigne le journal.
’’Les Lions exorcisent les Diables rouges’’, écrit Vox Populi à sa une, soulignant qu’’’après ce succès sur le Congo, le Sénégal [est] classé 2e derrière la Guinée-Bissau’’, et ‘’les thièssois Sidy Sarr et Habib Diallo marquent chez eux’’.
Saluant ’’la belle histoire des Thièssois Sidy Sarr et Habib Diallo’’, L’Obs note qu’’’à Thiès, l’histoire commence sur de bons rails’’, tandis que Le Soleil parle d’une ‘’bonne entame des Lions’’ qui ‘’sans forcer, ont dominé le Congo sur le score de 2-0’’.
En politique, Kritik met en exergue le dialogue national lancé en mai dernier par le président Macky Sall et confié à l’ancien ministre socialiste Famara Ibrahima Sagna. ‘’Dialogue mort-né ?’, s’interroge la publication, soulignant que ‘’le cas Ibrahima Sagna hypothèque les accords obtenus’’.
Pendant ce temps, Enquête rapporte que la Commission politique du dialogue national s’est réunie ce mardi pour la 36e fois depuis son installation le 31 mai dernier.
’’Mépris de Famara Ibrahima Sagna, définition des termes de référence de l’audit du fichier électoral, lenteurs dans les travaux, les mandataires retardataires, la Commission cellulaire en charge du dialogue politique panse ses plaies et informe que M. Sagna, président du Comité de pilotage du dialogue national, sera installé dans les tout prochains jours. (…)’’, écrit le journal.
En politique toujours, Walfquotidien aborde ‘’le recasement des alliés’’ et souligne que ‘’le chef de l’APR (Alliance pour la République) joue un jeu trouble avec certains de ses responsables et même de ses alliés’’. ‘’En faisant la promotion de certains alliés, Macky Sall fragilise par la même occasion ses hommes et surtout en perspective des locales’’, commente le journal.
Tribune s’intéresse à la vie du Parti scialiste et affiche : ’’Maintien de Serigne Mbaye Thiam, nomination d’Aliou Ndoye, non recrutement de responsables… La rébellion se précise au PS’’./

La publication souligne qu’’’entre le premier mandat du président Macky Sall et le début du second mandat qui prend fin en 2024, le Parti socialiste a misé sur de hauts responsables comme Serigne Mbaye Thiam et Aminata Mbengue Ndiaye’’.

Mais, note Tribune, ’’il s’avère évident que leur maintien continue de faire grincer des dents non sans oublier la récente entrée d’Alioune Ndoye dans le gouvernement que dénoncent encore des caciques des Verts de Colobane’’.
Les journaux s’intéressent par ailleurs à la remise du Prix Medays hier à Tanger (Maroc) au président de la République Macky Sall. A cette occasion, informe Le Soleil le chef de l’Etat sénégalais a exhorté les Africains à ’’prendre en main leur destin’’.
’’Il ne peut y avoir ni chasse gardée, ni exclusivité, ni exclusion en Afrique’’, a soutenu Macky Sall lors de la 12e édition du Forum Medays au Maroc.
Le Quotidien souligne que le chef de l’Etat a axé son discours sur les thématiques ’’terrorisme, populisme, inclusion sociale…’’, et affiche en Une : ’’La leçon de Macky à Tanger’’.

Sur le même sujet, L’As se fait écho de ces propos du président Sall : ’’Le peuple a autant besoin de liberté que de pain quotidien’’.