Élections législatives 2017: Macky Sall non satisfait des résultats enregistrés à Dakar

Dakarmidi – Huit tours d’horloge. C’est la durée de la rencontre entre le Chef de l’Etat et les responsables politiques de Dakar. Les résultats des Législatives dans le département de Dakar étaient l’objet principal de cette rencontre au cours de laquelle Macky Sall n’a pas mâché ses mots.

Certes, la coalition (Bby) à laquelle appartient le parti au pouvoir (Apr) a raflé la majorité des députés lors des dernières élections législatives. Mais le Chef de l’Etat, Macky Sall, président de l’Alliance pour la République (Apr), n’est pas satisfait des résultats enregistrés dans le département de Dakar. Une vérité qu’il a tenue à faire savoir aux 70 responsables qu’il avait convoqués avant-hier samedi, de 16 heures à minuit. Seule la commune de Gorée, constate le Président Sall, a enregistré un résultat de 44% dans le département de Dakar, toutes les autres communes ont fait des performances en-deçà de 40%.

Dakar a eu 34%, Pikine 35% et Guédiawaye 36%. Le Chef de l’Etat fait savoir aux responsables de Dakar que la capitale ne représente que 7% des voix engrangées au plan national. Alors que, soutient le chef de file de l’Apr, des responsables de Dakar occupent de nombreux postes de responsabilités dans l’attelage gouvernemental. Ainsi, le Président Sall révèle que l’ordre de distribution des postes de responsabilités va changer après 2019. «Aucune évaluation n’a été faite six (6) mois après les Législatives», regrette le Président Sall. En perspective de la Présidentielle de 2019, il a demandé la mise sur pied d’un directoire politique. Une structure dont la composition reflétera les 19 communes d’arrondissement.

«Je ne veux plus entendre parler de leader de Dakar, ou patron de Dakar. Tous ceux qui se disent responsables doivent avoir une posture de militant engagé. Et que tous se donnent la main», a exigé le Président des responsables de Dakar. Macky Sall, qui ne veut plus entendre parler de positionnement ou de passe droits, a ordonné la tenue d’une réunion dans les brefs délais pour la mise sur pied du directoire. Il a également demandé que rien ne soit formalisé sans son aval. Que toutes les propositions lui soient soumises, en attendant son aval. En prélude aux inscriptions dans les prochaines semaines, il a désigné les responsables : Amadou Bâ (absent à la rencontre pour des raisons professionnelles), Abdoulaye Diouf Sarr et Mbaye Ndiaye pour gérer le secrétariat en charge de lancer les convocations. Ce qui ne veut pas dire qu’ils sont les leaders de Dakar, soutient-il. L’appel du Chef de l’Etat n’est pas entré dans l’oreille d’un sourd. Car des responsables de Dakar dont Yaxam Mbaye et Salif Keïta, ont enterré la hache de guerre. Ils se sont fait des accolades devant le Président Sall, qui les a félicités.

L’OBS