ELECTION DU PROCHAIN MAIRE DE KAOLACK : Quatre questions préjudicielles pour le candidat Serigne Mboup (Par Abdoulaye Khouma)

Dakarmidi- La Commune stratégique de Kaolack ne doit pas être utilisée comme un moyen de pression ou de chantage pour des intérêts purement personnels. C’est notre conviction. Désormais, pour demander la confiance des populations, les candidats à la Mairie devront désormais montrer patte blanche. Telle est la nouvelle exigence de Kaolack qui n’acceptera pas d’être un business publico-privé au détriment des administrés. Au candidat déclaré et homme d’affaire Serigne Mboup, nous ne demandons que quatre réponse claires, nettes et précises sur quatre questions aussi limpides que de l’eau de roche :
Que reste-t-il du montage et partenariat financier Win Win de départ du projet Cœur de Ville ?
Où est passé l’apport de 1,7 milliards que l’Etat du Sénégal a versé au repreneur, Serigne Mboup ?
Où est l’apport de 3,9 milliards que ce dernier s’était engagé à libérer ?
Où sont passés les 100 millions dégagés par le COSEC (Conseil Sénégalais des chargeurs) pour le chantier du Port de Kaolack, théâtre de la mort non encore élucidée d’un pauvre ouvrier ?
Nous invitons l’affairiste Serigne Mboup à éclairer les Kaolackois sur ces quatre questions préjudicielles avant de solliciter leurs voix à la prochaine élection locale. Pour notre part, en tant que Saloum-Saloum, nous déclarons ici, et maintenant, notre candidature à la Mairie de Kaolack. Et appelons les populations à passer au crible les différentes candidatures.

 

Abdoulaye KHOUMA