Dr Babacar Diop: « Le Coro­navirus tue, mais enrichit une caste de politiciens affairistes sans scrupule »

Tout le processus de distribution des vivres constitue un scandale. Mais tout est parti du décret présidentiel du 18 mars 2020, portant dérogation au Code des marchés publics pour les dépenses relatives à la lutte contre le Covid-19. Et ce qui est sûr, c’est qu’après cette crise, les Sénégalais découvriront une situation renversante, selon Dr Babacar Diop, leader des Forces démocratiques du Sénégal (FDS).

Manipulation…

D’après Dr Babacar Diop, ce décret présidentiel est une boîte de pandore ouverte pour une manipulation peu orthodoxe des deniers publics. Les faits sont troublants. Moustapha Tall, un importateur de riz connu et reconnu, a dit que 70% des commandes sont attribués à des gens qui ne sont pas connus dans le secteur de l’importation du riz.

Réponses…

Et le ministre du Développement communautaire, de l’équité sociale et territoriale, Mansour Faye, a été incapable d’apporter des réponses qui dissipent nos angoisses. Il a soutenu qu’il ne connaissait pas Rayan Hachem. Cela signifie concrètement que demain un terroriste pourrait gagner un marché au Sénégal, sans être inscrit dans le registre de l’Apix.

Attribution…

« Ce ministre est vraiment irresponsable et incompétent. L’attribution frauduleuse de deux marchés pour l’achat de riz d’un montant de 17 milliards de francs Cfa à l’homme d’affaires Rayan Hachem, propriétaire des entreprises Avanti Suarl et Afri and Co, constitue un scandale », déclare Dr Diop dans un entretien avec « Le Quotidien ».

Conditions…

« Dans quelles conditions l’homme d’affaires a gagné le marché de 9 milliards 625 millions de francs Cfa avec Avanti Suarl ? Comment Afri and Co, qui n’est pas enregistrée dans le registre des entreprises reconnues par l’Apix, a pu gagner un marché de 8 milliards 250 millions de francs Cfa ? », demande le leader du FDS.

Enrichissements…

Pour lui, des questions légitimes ont été adressées au gouvernement. En vérité, le Coro­navirus tue, mais il enrichit une caste de politiciens affairistes sans scrupule sur le dos des populations vulnérables.