Distribution des vivres aux Parcelles : Député Badou Diouf dément tout détournement

Accusés d’avoir inscrit sur les listes des bénéficiaires, des ressortissants de Fatick au détriment des populations de la commune des Parcelles Assainies, le député Alioune Badara Diouf alias « Badou Diouf » s’est inscrit en faux contre ces allégations, non sans laver l’ancien ministre de l’intérieur Mbaye Ndiaye.

En effet, la rumeur avait vite fait de circuler faisant croire que « Mbaye Ndiaye, avec la complicité de Badou Diouf, avaient transformé des Fatickois en ayant-droits, en lieu et place des Parcellois bénéficiaires et que le ministère de l’intérieur a refusé de délivrer des autorisations de voyager de Fatick à Dakar pour l’enlèvement des stocks ».

Et l’honorable député Badou Diouf d’apporter un démenti pour faire savoir que « Mbaye Ndiaye et moi n’intervenons qu’au niveau niveau de l’arrondissement avec le sous-préfet et qui concerne les 4 localités que sont : Grand Yoff; Camberène; Patte d’Oie et les Parcelles Assainies ».

Suffisant donc, pour justifier qu’ils ne sont pas membres de la commission communale encore moins des comités de quartiers où les listes se trouvent présentement avant leur transmission au niveau communal, qui aura la charge de les remettre à la commission de l’arrondissement où ils siègent.

Selon le député Badou Diouf « à ce niveau de traitement des listes, nous n’avons aucun pouvoir à interagir pour quelque raison que ce soit ».

La procédure étant ce qu’elle est, il a affirmé ne pas vouloir poser aucun acte de nature à saper la cohésion sociale, ou verser dans une politisation du programme d’aide alimentaire d’urgence qui ne militent pas en faveur des intérêts des populations.