Dialogue politique: Tekki tire sur la société civile et le ministre de l’intérieur

Dakarmidi – Le député Mamadou Lamine Diallo dans sa fameuse Questekki s’en prend au ministre de l’Intérieur. Pour lui, Aly Ngouille Ndiaye a commencé ses manœuvres pour diviser l’opposition. Car dans son schéma de «dialogue», il propose 15 représentants pour la mouvance présidentielle, 15 pour l’Opposition et 15 pour les Non alignés.

Or, rappelle-t-il, au Sénégal, il n’y a pas de non alignés. «C’est une duperie inacceptable. On est du pouvoir ou de l’opposition, c’est tout». Idem pour la société civile classique qui, dit-il, s’est alignée du côté de Macky Sall en soutenant le parrainage. Il ne comprend pas pourquoi cette société civile qui s’est construite dans la lutte contre la corruption et pour le renforcement de la démocratie, n’a jamais dénoncé le «parrainage corrompu».

Mamadou Lamine Diallo invite les leaders de l’opposition à ne pas tomber dans cette mascarade de Macky Sall. Pour lui, «un dialogue sérieux, c’est un face-à-face Pouvoir et Opposition, modéré par des personnalités neutres et hors de tout soupçon et que le Président Macky Sall s’engage à ne mettre en œuvre que les consensus obtenus».

Avec Dakaractu