Dialogue politique – Habib Sy : « Il faut nommer une autorité indépendante… »

Dakarmidi – Le fiasco noté hier (mardi 21 novembre 2017) durant les concertations initiées par le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye était prévisible. Du moins c’est l’avis de Habib Sy, ancien directeur de cabinet de Me Abdoulaye Wade.

Comme ces paires, Habib Sy persiste à dire que le ministre de l’intérieur n’est pas habileté à gérer le problème du fichier électoral : « Il faut nommer une autorité indépendante étant à équidistance entre l’opposition et le pouvoir.»

C’est à cet effet que le leader du Parti Espoir et Modernité/Yaakaar U Réew Mi, a prôné l’institutionnalisation du rôle que le juge Kéba Mbaye avait joué durant le dialogue politique de 1992. « Il faut scruter l’histoire ce qui s’est passé en 1992. Quand il y avait des problèmes entre l’opposition et le pouvoir, le président Abdou Diouf avait confié l’affaire au juge Kéba Mbaye. A la fin, tous les partis politiques, pouvoir comme opposition avaient trouvé une solution consensuelle », a-t-il souligné.

Par ailleurs, Habib Sy, probable candidat à la présidentielle de 2019, propose un pacte populaire de l’opposition, pour une victoire éclatante de celle-ci. Selon lui si l’opposition n’est pas réunie, elle ne gagnera aucune bataille.

 

La Rédaction