Députés de la 13è législature, vous êtes indignes d’être les dignes représentants du peuple (par Go Faye)

Dakarmidi – Chers Honorables,

Je vous écris cette lettre pour vous manifester ma colère assumée, et ce cri de colère et de désarroi l’est aussi pour tous ceux qui, parce que impuissants, malades, analphabètes timides ou pour mille autres raisons ne peuvent vous parler directement de toutes ces frustrations que vous leur inspirez.

Depuis votre accession à l’hémicycle, vous avez délibérément fait des choix précis et assumé de faire du peuple sénégalais la victime désignée des problèmes qui affligent le Sénégal. Vous avez ouvert la boite de pandore qui a permis l’explosion des pires sentiments de haines et de frustrations d’un peuple contre ses propres représentants.

Quand l’un des plus valeureux d’entre vous, nous a fait part votre non cotisation à l’impôt sur le revenu, vous qui êtes censés montrer le droit chemin, je me suis demandé à nouveau à quel saint se vouer maintenant ?
Le Sénégal est en train de souffrir, et je ne crois pas que nous devrions nous permettre d’être induits en erreur dans une guerre d’une minorité contre son propre peuple pour tout simplement satisfaire des intérêts inexpliqués avec la promesse de nous en faire payer le plus lourd tribut.

Permettez moi, honorables, de vous rappelez que vous êtes les dépositaires, représentants de la nation, des législateurs mais aussi des sentinelles dans la mesure où vous êtes les dépositaires du contrôle l’action du gouvernement.
Est-il utile de vous rappeler votre devoir cardinal de débattre sereinement, d’amender et de voter des lois pour l’intérêt supérieur de la nation.

Qui aurait cru un jour que vous en viendriez aux mains ? Jamais nous n’aurions imaginé entendre de telles invectives et autres impolitesses de vos bouches béantes quand il s’est agi de tenir des propos démesurés; Et pourtant, vos mêmes voix sont restées longtemps restées aphones dans les forts moments ou les sénégalais s’attendaient désespérément à entendre jaillir,forte et autoritaire, la voix du peuple.

Votre récent comportement est la parfaite illustration d’un manque de considération notoire à l’endroit d’un peuple meurtri, désespéré, qui n’a commis qu’un seul péché fatal, celui de vous avoir fait confiance.

La faute à ce mode de scrutin qui favorise l’importation de la médiocrité à l’hémicycle et qui ne reflète pas en réalité le véritable choix du peuple.

-Pendant que nos richesses sont pillées, nos deniers publics détournés, vous restez bouches cousues, vous qui êtes censés être les garants de nos finances.

-Pendant que dans les démocraties qui se respectent les députés protègent leurs étudiants, leurs malades, leurs talents, vous êtes les spectateurs et instigateurs de l’effondrement de notre système éducatif et sanitaire par votre inaction.

-Pendant que des brigands complotent sur le dos du peuple innocent, vous êtes le public applaudimètre qui approuve leurs forfaitures sans en mesurer les moindres conséquences.

-Pendant que notre avenir déjà incertain ainsi que celui des générations futures sont de plus en plus compromis, vous demeurez inertes tels des épouvantails démasqués par cette bande de criquets pèlerins affamés prêts à engloutir toute la récolte escomptée après cette succession jaillissements en abondance de ressources naturelles longtemps inespérées.

Voilà pourquoi à mon avis vous êtes indignes d’être les dignes représentants du peuple et dans l’espoir que vous saurez corriger la donne pour la fin de votre mandat, sachez que chers honorables, que vous nous déshonorez !

PS : Nous magnifions le courage de certains d’entre vous dont la posture honorable à l’hémicycle est salutaire et qui du moins sauvent pour une fois votre honorabilité.

GO FAYE
REACTION
PARCELLES ASSAINIES

La rédaction