Décès par accident de travail d’un étudiant de l’université virtuelle du nom de Abdou Faye

Dakarmidi- Les circonstances de la mort atroce de ce jeune étudiant ,Abdou Faye ,commune de Ngoundiane qui était à l’Université virtuelle et qui devait faire la licence mais qui malheureusement a eu un accident de travail en maçonnerie doivent nous pousser à se pencher sur les mesures d’accompagnement de nos Etats pour soutenir les élèves et étudiants qui, selon leur situation, travaillent durant les vacances. Ils sont nombreux ces jeunes élèves et étudiants de partout dans le pays qui abattent un travail titanesque pour se payer des fournitures, des tickets, acheter des vêtements parce qu’ils n’ont pas de bourses.Certains qui en ont marre arrêtent souvent les études ,d’autres tombent dans les pièges de l’argent facile.
Il est vrai qu’on peut travailler et étudier ,mais pas avec n’importe quel travail. Dans nos pays ces mesures ne sont pas prises en charge.On laisse ces jeunes à eux mêmes se livrer à des périls.
Chaque métier comporte des risques. Oui ! Mais ceux comme la maçonnerie, la menuiserie et autres qui comportent des risques graves ne doivent pas être faits par des élèves ou des étudiants.
Il faut que nos jeunes qui veulent changer le cours des choses en alliant études et travail soient épaulés.On doit les mettre dans des conditions idoines afin qu’ils puissent continuer leurs études.
Il doit y avoir des projets destinés à ces jeunes afin qu’ils puissent confortablement faire leurs activités de vacances, mais avec des travaux moins durs et moins périlleux.
Revoyons la situation des étudiants,améliorons leurs conditions de vie.
En espérant que cette affaire sera suivie et que des mesures seront prises pour éviter des faits pareils,nos sincères condoléances à tous les étudiants, particulièrement L’AMEERN et toute sa famille.

Avec Cheikh Ahmadou Bamba Sene AHMADA.
Professeur de Lettres
Seneahmada@gmail.com
775233804