Décès de la mère de Kilifeu: le message poignant de Fadel Barro

“À toi mon cher ami Kilifeu, je te présente mes condoléances. Ensuite je me l’adresse à moi même qui suis en deuil. J’ai perdu une mère, une exemplarité.

Yaa Yaatu veut dire « mère largesse » au double sens : physique et moral. Ce n’était pas son vrai nom, mais le surnom qui était si conforme à ses qualités et vertus. Générosité, hospitalité, ouverture….

Yaa Yaatu était tout ça et plus. Difficile de t’imaginer sans ce sourire si apaisant et si contagieux.
Yaa Yaatu avait ça d’unique : elle était avec tout le monde Njabooté nieup, Beug nieup. Ouff nieup.

commerce facile. Elle t’aborde comme elle seule savait le faire en te rappelant le meilleur de ton être, suscitant et ne sollicitant en toi que le meilleur de toi même. Grande dame qui a su porter sur ses épaule tous ses enfants avec un enthousiasme saisissant!

Joie de vivre.
À toi mon cher ami Kilifeu, je te présente mes condoléances. Ensuite je me l’adresse à moi même qui suis en deuil. J’ai perdu une mère, une exemplarité.”