Débat d’orientation budgétaire: Les ressources fiscales en baisse, 4000 milliards de ressources pour 2019

Dakarmidi – Les députés se sont penchés samedi 30 juin 2018sure le débat d’orientation budgétaire de l’année 2018. En clôturant leur session ordinaire unique, les parlementaires, en présence du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, ont soulevé plusieurs questions.

Le Débat d’orientation budgétaire (Dob) a été voté hier, dimanche 1er juillet 2018. Selon Amadou Ba, le Sénégal a eu une croissance de 7,2% portée par le secteur primaire ( 12,9%) et le secteur tertiaire  (6,6%), alors que le secondaire progresse plus lentement  avec 4,5%.

Selon les échos, à l’en croire, « en 2018, nous devrions faire légèrement moins que 2017, pour nous situer tout de même à 7% dont 7,8% pour le secteur primaire, 6,9% pour le secteur secondaire et 6,7% pour le secteur tertiaire ». Ombre au tableau, Amadou Ba informe que la mobilisation des ressources fiscales va connaître une baisse.

Mais rassure t-il, il n’en demeure pas moins que les ressources sur la période 2019-2021 connaitront une augmentation de 9,4% en valeur relative par rapport à la période triennale antérieur 2018-2020. « Au total, pour 2019, les ressources de la loi de finances seront d’environ 4 000 milliards de Fcfa » annonce t-il.

Au chapitre des dépenses, Amadou Ba révèle le renforcement des crédits alloués aux universités au titre de l’application du régime complémentaire de retraite des enseignants du supérieur, aux bourses et allocations d’études et  aux oeuvres universitaires.

Pour ce qui est du secteur parapublic, le ministre a déclaré aux députés que la restriction des entreprises en difficulté aura une part importante sur le programme 2018.

La rédaction