De qui se moque Boubacar CAMARA ?

Beaucoup de nos compatriotes ont suivi ou entendu avec les échos des matchs de la coupe du monde, les déclarations grotesques de Boubacar Camara, candidat fantôme à la présidentielle de 2019.

Cet ancien porteur de valises de Karim Wade, qui s’est d’ailleurs terré durant la traversée du désert de son mentor poursuivi pour enrichissement illicite et condamné, se signale subitement, comme un homme intègre et porteur d’une ambition pour notre pays.

Que nenni !

Boubacar Camara, ancien Directeur Général des Douanes et ancien Secrétaire Général du ministre des Infrastructures Karim Wade n’a pas, à ce qu’on sache, hérité de son étonnante fortune. Par conséquent, il doit d’abord et avant toute chose justifier son énorme patrimoine dont l’origine est pour le moins douteuse pour quelqu’un qui a été un fonctionnaire pendant presque toute sa vie professionnelle.

Boubacar Camara s’est fait oublié des médias et de l’opinion et a même organisé des séances de récital de coran chez lui durant la période chaude de la traque des biens acquis pour échapper aux procureur de la CREI et du Parquet Général.

Celui dont le parcours professionnel est associé aux scandales de Karim Wade est très mal placé pour parler de transparence, donner des leçons ou parler de morale et de vertu. Son train de vie princier et insolent qu’il doit d’abord et avant tout justifier, est la première épreuve à laquelle il doit se soumettre.

Si Boubacar Camara pense que les sénégalais des villes et les campagnes sont achetables comme du bétail, eh bien, il se trompe lourdement d’analyse et de pays car cet argent d’origine occulte et ultra-douteuse ne servira jamais à l’atteinte de ses stratagèmes. Ce candidat par procuration de Karim Wade qui amuse la galerie sur instruction de son mentor planqué à Doha doit respecter le peuple.

Que Boubacar Camara sache que nous avons compris que ses semblants de tournées politiques ont pour véritable but de distribuer l’argent avec lequel Karim Wade pense déstabiliser le régime du Président Macky Sall. C’est peine perdue et il constatera très bientôt que ses mallettes d’argent ne réussiront même pas à lui faire atteindre le minimum de parrainage requis.

Pour nous qui habitons Grand Yoff depuis notre naissance, rares sont ceux qui peuvent attester des actions sociales qui peuvent être attribuées à Boubacar Camara. Cet homme n’a été d’aucune utilité pour Grand yoff durant toute son existence et durant tout le temps qu’il a occupé de hautes fonctions.

Avec le mouvement « Grand Yoff Debout », Boubacar Camara ne réussira pas à tromper la vigilance des habitants de Grand Yoff. Pour se relancer, il créa alors le mouvement «Génération Y » pour finalement atterrir en politique après un long détour durant lequel il a voulu faire croire qu’il n’était pas intéressé par la politique.

Pour le reste, on attend de pieds fermes Boubacar Camara, ce candidat par procuration du repris de justice Karim Wade sur le terrain politique. Qu’il sache que ce sera désormais du « oeil pour oeil, dent pour dent ». Et on en sait beaucoup sur lui.

Qu’il se le tienne pour dit !

Cheikh NDIAYE
Responsable politique APR Grand Yoff
Conseiller Technique à la Présidence