Darou Mouhty – l’alliance Macky – Fada crée une frustration chez les responsables de l’APR

Le président du parti Les Libéraux démocrates réformateurs (Ldr/Yessal), Modou Diagne Fada a décidé de rejoindre la mouvance présidentielle. Une nouvelle alliance qui fait le tour de la toile et suscité beaucoup de réactions dans le jeu politique. Du coté de Darou Mouhty base politique du nouvel collaborateur du président Macky Sall, la frustration est née chez les responsables locales de l’Alliance Pour la République (parti présidentiel). Dans un entretien avec le site Senpress.net, Serigne Abdou Khoudoss Mbacké n’a pas pris de détour pour s’exprimer sur le sujet.

« Depuis 2009 nous sommes avec le président Macky Sall, on a fait toutes les batailles ensemble depuis sa sortie du parti démocratique sénégalais (PDS) jusqu’à ce qu’il accède au pouvoir. Ceux qui le combattaient reviennent aujourd’hui pour travailler avec lui, on ne peut que s’en réjouir. Le problème est que quelqu’un comme Modou Diagne Fada il a diabolisé le chef de l’Etat et la coalition partout et surtout à Darou Mouhty. Aussi, son coordonnateur Khalifa Dia et autres bien vrai qu’ils soient des bonnes personnes avec qui nous entretenons des relations positives sont en train de faire des actes qui feront tout sauf amener à une cohésion dans la coalition », a confié Serigne Abdou Khoudoss.

Poursuivant, il dira : « Nous n’avons aucun problème à ce que Modou Diagne Fada nous rejoigne par contre, c’est un plaisir et une victoire politique. Ce qui se passe est que c’est paradoxale après se mots qu’il revienne comme ça. Comment fera-t-il face à la population de Darou Mouhty après ses discours aux législatives ?».

« Nos mots, nous les adressons à son excellence, le président Macky Sall. Serigne Amsatou Mbacké est décédé et il n’est même pas venu présenter ses condoléances alors que nous l’avons vu se déplacer pour des chanteurs décédés et autres personnes. Serigne Amsa, au-delà de tout était une haute personnalité religieuse dans ce pays. Il faisait partie des images de Cheikh Ahmadou Bamba sur terre. Celui qui veut vraiment soutenir le président Sall doit ouvertement et en face lui dire que Darou Mouhty fait face à des problèmes, le département de Kébémer a des problèmes. Tous les coordonnateurs et responsables de l’APR dans la localité fustigent la conduite de Khalifa Dia avec les lobbys autour de lui », a amèrement laché le guide religieux, autorité politique de Darou Mouhty.

Dans la foulée, il confie que « si Fada Diagne fait son entrée dans la coalition en tant que leader, il devait au moins y avoir un responsable de la localité pour représenter la zone. Ce que je retiens est qu’il y’a un deal politique autour de tout ça ».

« Le président Macky Sall doit être au courant des problèmes de Darou Mouhty, du département et du Sénégal. C’est ça un vrai compagnonnage. Je suis témoin des faits politiques en relation avec Macky Sall depuis 2009 », a-t-il conclu.