Crise post-électorale en Gambie : Jammeh lâché par ses ambassadeurs

Dakarmidi – Les diplomates gambiens accrédités à l’étranger ont dans une lettre commune rendue publique lundi, exhorté Yahya Jammeh à respecter sa parole en cédant le pouvoir à Adama Barrow dont il a déjà reconnu la victoire à l’issue de l’élection présidentielle du 1er décembre dernier, rapporte le journal en ligne gambien Jollofnews. « Nous, les ambassadeurs de la Gambie, nous vous exhortons vivement à accepter le choix du peuple gambien et à faciliter un transfert pacifique du pouvoir au président élu, M. Adama Barrow », lit-on dans la lettre publiée par Jollofnews.

Les signataires de la lettre sont ambassadeurs Dembo M. Badgie à Beijing (Chine), Momodou Badgie à Ankara (Turquie), Elizabeth Ya Eli Harding à Londres (Royaume-Uni) et le Dr Mamadou Tangara à l’ONU (New York). Momodou Aki Bayo à Moscou (Russie), Teneng Mba Jaiteh à Bruxelles (Belgique), Momodou Pa Njie à Dakar (Sénégal), Lang Yabou à Madrid (Espagne), Masanneh N. Kinteh à La Havane (Cuba), Abdou Jarju en Guinée Bissau et Mass Axi Gai en Éthiopie ont également signé la lettre.
A l’unanimité tous ces diplomates gambiens se désolidarisent à Jammeh dont ils redoutent que la volte-face spectaculaire à l’issu de l’élection présidentielle de son pays  pourrait plonger la Gambie entière dans une instabilité politique.  Ils pensent à cet effet que Jammeh ferait le plus grand bien à son pays qu’il a gouverné pendant 22 ans, en abdiquant en faveur d’Adama Barrow dont l’investiture est prévue le 19 janvier prochain.