Crise au parti socialiste : Khalifa Sall reçoit son quitus pour les législatives de 2017 ….

Dakarmidi -L’honorable député Aminata Diallo, non moins chef de cabinet de Khalifa Sall, est très remontée contre Ousmane Tanor Dieng et compagnie et elle n’est pas la seule. Il faut dire qu’ils sont indénombrables ces personnes qui ne reconnaissent plus le visage de Ousmane Tanor Dieng méconnaissable à tout égard. En effet, hier 4 janvier 2017, Khalifa Sall et ses sympathisants ont passé la journée entre la brigade des affaires générales, la cave et le commissariat. Le célèbre maire de la Médina Bamba Fall et ses co-accusés ont passé la nuit dans le calvaire des limiers après avoir obtenu un retour de parquet décerné par le procureur.

Sans aucun doute l’affaire va évoluer aujourd’hui, le maire Bamba Fall et les jeunes socialistes seront soit placés  sous mandat de dépôt ou soumis à un contrôle judiciaire. La nuit d’hier, a été très animée, certains ténors et barons du PS se sont levés pour des négociations afin d’éteindre l’incendie qui laissent apparaitre de graves violences. Il est en train de ravager en effet les fondamentaux de la maison de Senghor et les acquis d’Abdou Diouf. Le parti socialiste traverse une grave léthargie du fait de cette crise qui souille simplement tout son prestige.

Ousmane Tanor Dieng, l’homme du congrès sans débat a ainsi vilainement refait surface avec ses pratiques persécutant ses propres enfants, et soldant ses comptes de la plus pire des manières avec les partisans du dissident Khalifa Sall, après avoir été bombardé à la tête du Haut conseil pour collectivités territoriale. Le legs symbolique qu’il a tenu de ses ainés est ainsi mal géré. Il donne l’impression de ne pas soucier de l’avenir de ce parti   qui a grandement contribué à l’installation au Sénégal d’une démocratie appréciée ni de ses braves jeunes.  Alors que va devenir le PS si le parquet décidé aujourd’hui d’aller jusqu’au bout, avec cette forme de justice qui n’honore guère une République responsable? Il faut rappeler que Bamba Fall et ses co-accusés ont  eu  hier un retour parquet, ils seront présentés ce matin  au procureur général après avoir  passé la nuit au commissariat central.

Le PS est déjà en lambeau, même si une partie de ses militants est allée se réfugier derrière Khalifa, qui a, à travers ses événements sombres et pauvres en couleurs, reçu le quitus pour les législatives des mains du « Macky ». Le message est fort. Tanor Dieng est loin de lâcher prise dans ce bras de fer et entend aller jusqu’au bout. A Khalifa Sall maintenant, d’en être conscient et de prendre ses responsabilités.   A quelques mois des élections législatives, nombreux sont ceux qui croyaient que l’heure était aux retrouvailles aux négociations avec Khalifa Sall pour une coalition forte. Ceux-là n’ont qu’à déchanter. Tanor est gravement embarqué dans le « Macky » à tel point qu’il piétine les préceptes du socialisme et persécute les socialistes. Alors Khalifa Sall, est-il perceptible du message qui vient d’être composté à son nom?

That is the question …..

La Rédaction