Covid-19: “L’Afrique n’a aucun avenir si …”, Cheikh Tidiane Gadio

Le monde post-coronavirus sera un monde nécessairement et fortement reconfiguré, selon le député Cheikh Tidiane Gadio. “Est-ce que les États-Unis vont pouvoir garder leur statut de première puissance mondiale ? Est-ce que la Chine qui talonnait les États-Unis ne va pas avoir une meilleure gestion de la crise et de l’après-crise et se repositionner ?”, demande M. Gadio.

Point de vue …

Selon le député Cheikh Tidiane Gadio, la Chine, talonnait de près les États-Unis du point de vue de la permutation. L’Afrique n’a aucun avenir si, avec ce qui se passe avec le Covid-19, nos leaders continuent de prêcher « l’intégration lente au rythme d’une tortue avec des freins » et s’ils continuent de refuser l’unité politique ou le fédéralisme.

Destin…

Pour lui, ce serait là, la vraie catastrophe qui pourrait frapper le continent. Si l’Afrique, justement, dit que rien ne sera plus comme avant et  prend en main son destin, cela pourrait être intéressant.

Solidarité…

“Il faut critiquer et se démarquer de ce que j’appelle « les chevauchées solitaires de nos États ». Si, après le Covid-19, nos États maintiennent le statu quo, retournent à la situation antérieure, cela ne sera plus une chevauchée solitaire, mais une chevauchée suicidaire. Le monde va se reconfigurer, nous laisser sur le quai et continuer de jouir de nos faiblesses auto-infligées et de nos richesses”, chute Cheikh Tidiane Gadio.