Covid-19 et transports : Dakar rentre à pied

Les restrictions dans les transports du fait de la pandémie du coronavirus, causent d’énormes difficultés aux populations.   A Dakar, certains sont  obligés de rejoindre leurs domiciles à pied. 

Etat d’urgence

En raison des difficultés notées dans les transports en cette période, à Dakar, des travailleurs sont obligés de rentrer à pied. Au risque d’arriver à leurs domiciles au delà de 20 heures, ils sont très inquiets. Certains demandent même l’arrêt de l’Etat d’urgence.

Suite à l’annonce du président de la République qui a décrété l’Etat d’urgence, par arrêté, le ministre  Omar Youm a pris des mesures de restrictions strictes dans les transports pour éviter la propagation du virus.

Restrictions transports

Désormais, les passagers et les conducteurs doivent porter masques et gants durant tout le trajet, les véhicules de 35 places passeront à 12 places, les véhicules de 20 places à 10, les véhicules de 25 places à 12, les Taxi 5 places à 3 y compris celle du conducteur, les Transports privés ne feront pas plus de 3 places et le chauffeur tous avec masques et gants. De plus, les fréquentations aux abords ou à l’intérieur des gares routières et qui sont non liées à l’exploitation ou à l’activité de la gare sont interdites, le transport de marchandises se poursuivra mais : masques et gants munis et que le nombre de passagers dans la cabine ne dépasse pas 2 compris le chauffeur.

Laisser un commentaire