En Côte d’Ivoire, des mutins sont sceptiques quant à l’accord annoncé

Dakarmidi – Les mutins ivoiriens interrogés lundi soir étaient sceptiques voire hostiles quant à l’annonce surprise par le gouvernement qu’un accord avait été trouvé avec leurs représentants. Le ministre de la Défense Alain-Richard Donwahi a assuré dans une déclaration laconique à la télévision nationale qu’un accord avait été trouvé, sans donner aucun détail.

“On ne reconnaît pas l’accord. Est-qu’on fait des baptêmes sans le baptisé? Aucun représentant de Bouaké n‘était présent lundi à leur accord. D’après ce qu’on sait, c‘était une réunion de hauts gradés”, a affirmé un mutin à Africanews, sous couvert d’anonymat.

Il a ajouté que des négociations avaient bien eu lieu dimanche mais que les négociateurs s‘étaient séparés sans être tombés d’accord. “Ils nous ont alors menacé de nous attaquer. Aujourd’hui (lundi), ils ont vu qu’on était forts et il font cette annonce”.

Des nombreux tirs étaient audibles dans la soirée dans plusieurs villes et notamment au camp Akouedo à Abidjan, un des camps les plus actifs des mutins lundi. “Ce n‘était pas des tirs de joie. Quand vous tirez avec la joie (…) vous faites la fête”, a précisé ce mutin.