Contribution – Soutien à Elimane Kane : « nous devons soutenir ses hommes intègres….» par Ababacarnous devons soutenir ses hommes intègres. Sadikh Top

Dakarmidi-Le journaliste Ababacar Sadikh Top à partager cette publication sur sa page Facebook, synonyme d’un soutien à Monsieur Elimane Kane désormais ex travailleur d’Oxfam.

Nous rappelons que Mr Kane à eu un différend avec la direction d’OXFAM qui a conduit à son licenciement, juste parce qu’il aurait refusé d’appliquer le nouvel agenda de l’organisation pour « promouvoir » les homosexuels et autres lesbiennes et personnes transgenres.

Voici l’intégralité de la publication :

Il est important, à notre humble avis, de rappeler que dans ce pays, bien qu’il existe des hommes peu vertueux, pour ne pas dire pas du tout, surtout à ces temps de crises, il y en a d’autres qui, en plus de leur densité intellectuelle, symbolisent toute l’intégrité morale de notre culture. Culture à la fois traditionnelle et, avec l’évolution des brassages culturels, religieux. L’affaire dite de Oxfam a montré dans l’espace public, pour ceux qui ne l’ont pas côtoyé, un homme intègre, Elimane Haby Kane.

Loin d’être flagorneur, il m’en voudrait pour…, celui qui s’est opposé au nouvel agenda de Oxfam est encore fidèle à sa conduite, l’homme est cohérent, cohérence qui l’a sans doute poussé à renoncer à des postes juteux. Mais pour avoir une telle posture, que certains appellent courage et qui, peut-être, s’appelle principe, éducation, intégrité, et même piété, demandons-nous qui est Elimane Haby Kane.

Parcours universitaire

C’est en 1994 que Elimane est entré à l’université Gaston berger de Saint-Louis, université d’excellence à l’époque, il fait partie des talents d’excellence produits par cette université dans les années 90, avec les docteurs Abdourahmane Diouf et Cheikh Tidiane Dièye, Biram Souley Diop, Ousmane Sonko… Sa maîtrise en Sociologie en poche en 1998(master 2), Elimane entre à la même année, à l’université Cheikh Anta Diop, à l’Ecole Supérieur Polytechnique où il obtient un Certificat d’Aptitude aux fonctions de psychologue-conseiller en 2001.
Amoureux du savoir, Elimane fait un master en management de projet à l’Institut Supérieur de Management, c’était en 2008. A la suite de ce parcours au pays, il entre à John Abbott Collège à Montréal, au Canada, où il sort avec un certificat d’études des droits de l’homme avant de déposer valise au Pays-bas à l’International Development Centre Wagenningen UR et y sort avec un certificat de développement facilitant le processus multipartite et l’apprentissage social et enfin, il entre à l’école d’économie et de sciences politiques de Londres en tant que boursier atlantique pour l’équité sociale et économique.

Parcours professionnel

Ce brillant intellectuel au profil pluriel s’est très tôt engagé dans la lutte pour un État de droit. D’ailleurs son parcours professionnel l’illustre parfaitement. En effet, d’administrateur au complexe international Keur Madior entre 2005 à 2007, il devient en 2008 le responsable des programmes à Transparency International au Sénégal jusqu’en 2O11, avant d’en devenir le directeur exécutif. Entre janvier et novembre 2013, il devient le secrétaire permanent en charge de la mise en place de la coalition anti-corruption initiée par le secteur privé dans le cadre du Programme Gouvernance Économique mis en œuvre par la CEDAF (Ministère de la justice) et la Banque Mondiale.
C’est en 2013 que Elimane Haby Kane intègre l’ONG Oxfam pour être un an plus tard le responsable du programme de la bonne gouvernance.
Au regard de ce qui précède et les témoignages reçus, conjugués à ceux que nous voyons sur la toile et même notre expérience personnelle avec l’homme, nous pouvons affirmer que Elimane, est non seulement patriote et intègre mais, se bat d’arrache-pied pour la sauvegarde des intérêts du Sénégal, et surtout de notre identité culturelle. Cela lui a valu ce que nous savons, c’est sa cohérence qui mérite d’être saluée.

Toutefois, une question mérite d’être posée et la seule, selon moi, c’est de se demander ce qui se cache derrière cela. Oxfam est de Londres, BP de même, Elimane, par son association Legs Africa, combat les contrats pétroliers qu’il juge léonins, et pourquoi d’un coup, parce qu’il est cohérent, ce que ses collègues savent très bien, qu’un mail est envoyé, suivi de sa réaction et ensuite de son projet de licenciement ? C’est là seulement que se trouve la question et non pas se demander si Elimane savait ou pas que Oxfam défendait les homosexuels. Ce qui est à saluer et à soutenir c’est la constance de l’homme.
Ce pays a besoin de sauvegarder son identité, pour ce qui lui reste et pour cela, nous devons soutenir ses hommes intègres.

Crédit photo : Mouvement Sen Njaxas