Contribution : Retour sur l’affaire LGBTI (par Imam Kanté)

Dakarmidi- Paix sur vous – Cet élan de soutien depuis hier me rend encore plus determiné face à cette épreuve. La communauté LGBTI doit savoir qu’elle n’est pas en terrain conquis au Sénégal.

En outre, qu’on ne vous fasse pas croire à du faux pour affaiblir notre mobilisation face au camp d’en face, je veux dire que cette affaire de médiation, c’est de la poudre aux yeux. Je n’ai demandé à personne de faire une quelconque médiation en ma faveur. Et si la partie auteure de la citation directe renonce à poursuivre la procédure judiciaire, ce sera pour des motivations qui la concernent.

Si le procès devait se tenir demain, je suis prêt avec vous à mes côtés, pas derrière, pour témoigner de notre commune détermination à vouloir être de ceux et celles qui comprennent que demain ce sera trop tard pour endiguer l’inquiètante montée de la communauté LGBTI dans le monde et au Sénégal.

Je vais combattre de toutes mes forces le mouvement LGBTI et transhumaniste pour leur Posture anti-Dieu et anti-humaniste. Peu importe les puissants moyens financiers et les outils de plus en plus sophistiqués dont ils disposent ainsi que le lobbyisme agressif dont ils sont en train de faire montre partout dans le monde.

Je considère ces mouvements comme les plus grandes menaces de notre époque. Pour moi, elles préparent l’avènement de L’antéchrist. Et en tant que membre de la communauté abrahamique, je me dois de témoigner pour Dieu, pour la dignité de l’humain, par amour et par compassion pour mon cher pays, le Sénégal.

Ce n’est pas une citation directe d’un jeune artiste musicien qui a reçu les félicitations de la communauté LGBT du pays, et qui ne comprend même pas les véritables enjeux philosophiques et théologiques de la posture LGBTI et transhumaniste qui va me faire taire.
On est ensemble, nioo far
Bien à vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom