Contribution : Chant funèbre en hommage aux martyrs de Christchurch (Par Gentle Mara )

Dakarmidi- Les Morts ne sont pas morts, oui les morts dans le sentier d’Allah ne sont jamais morts,

Les morts ne sont pas morts,  oui les morts dans la voie enseignée par le prophète Seydina Muhammad (Psl), s’éternisent en devenant martyrs.

Aujourd’hui je lève ma voix pour faire entendre ce chant funèbre à travers un coeur meurtri,

A Christchurch, en terre néo zélandaise, un Vendredi saint à l’heure de prière des musulmans, surgit tout d’un coup comme dans un film western ceci :  » Les cheveux châtains coupés ras, en tenue de camouflage sombre et les mains gantées de mitaines militaires, l’homme de 28 ans vient d’allumer une caméra fixée à son casque pour filmer l’attaque qu’il s’apprête à commettre. « Que la fête commence », dit-il. « 

Et il choisit un Vendredi Saint, combien  important dans la tradition musulmane pour exprimer par le mal sa haine.

Pourquoi tant de haine ?

Et le comble dans tout ça, il est accusé de meurtre.

Dedans au plus profond de mon être saigne mon âme affectée par ce crime ignoble et inhumain.

Les morts, ces morts de Christchurch ne sont point morts, oui ils ne point morts, point morts,

D’après Masrûq, nous interrogeâmes Abd Allah Ibn Mas’ûd (qu’Allah l’agrée) au sujet de ce verset :
 » Ne pense pas que ceux qui ont été tué dans la voie d’Allah soient morts. Au contraire, ils sont vivants auprès de leur Seigneur, bien pourvus « .
(Coran 3:169)
Il répondit :  » Nous avons aussi posé la question à ce sujet et le Prophète (Salla allahu ‘alayhi wa salam) a répliqué :
 » Leurs âmes sont à l’intérieur d’oiseaux verts et ont des lampes suspendus au Trône. Ils paissent au Paradis où ils veulent, puis reviennent vers ces lampes. Leur Seigneur leur jette alors un regard et demande :  » Désirez-vous quelque chose ?  » Ils répondent :  » Que désirerions-nous ?  » Nous paissons au Paradis à notre guise « .

Les morts ne sont pas morts, les martyrs de Christchurch ne sont point morts,

Ils sont aujourd’hui dans et à jamais dans la conscience de la communauté internationale malgré son silence,

Et à eux sans gêne je dis :  « Allah est notre but, le prophète notre modèle, le Coran notre loi, le djihad notre vie et le martyr notre vœu le plus cher. »

Ces morts ne sont pas morts et que jaillit sur eux et à jamais la lumière Divine pour l’éternité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom