Contribution : À propos du Rassemblement citoyen Aar linu book prévu ce vendredi 14 juin 2019 à la place de l’obélisque (Par Imam Ahmadou Makhtar Kanté)

Dakarmidi- Paix sur vous

Le Rassemblement citoyen prévu ce vendredi se veut un catalyseur de la marche du Sénégal vers la Bonne gouvernance.

La mobilisation pour une BGRN au Sénégal, inclue le foncier. Comment expliquer que des agents des impôts et domaines se partagent des parcelles pour chaque lotissement ? Voilà une pratique qui enrichit les susmentionnés, leur permet de se transformer en spéculateurs fonciers, immobiliers, etc, là où le citoyen ordinaire peine à avoir un terrain de 150 m2 et une maison décente pour sa famille.

Partout dans ce pays, des agents publiques se sucrent honteusement des biens et opportunités publiques sur le dos des plus démunis. Nous nous retrouvons dans une situation calamiteuse où le vrai pouvoir s’exerce à travers des pratiques plolico administratives à travers lesquelles, les susmentionnés s’enrichissent en toute « légalité » et sans aucun mérite particulier, au détriment de la majorité du peuple.

Cela est d’autant plus consternant qu’il s’agit d’agents qui ont pour mission de gérer les biens publiques de façon rationnelle, équitable, solidaire et durable. De tels agents méritent-ils le statut de « publique »?

Corrompus jusqu’aux os, ils se mettent au service de politiques vereux qui se sont débrouillés pour arriver au pouvoir, sont copains avec eux, les aident à savoir comment être un délinquant de la République s’ils ne le savent pas avant où s’y prenaient en amateurs…, et sont complices de leurs pratiques éhontées. Politiques qui combattaient ces pratiques politico-administratives perverses et qui au pouvoir, les laissent intactes voire les amplifient, en usent et abusent…

De là, il découle la crise profonde de la gouvernance du bien commun au Sénégal.

La crise actuelle de la gouvernance au Sénégal révèle une de ces facettes hideuses à travers la nébuleuse des contrats pétroliers offerts à Franc Timis. C’est donc un impératif catégorique de survie et une Posture responsable que de susciter un débat citoyen
à ce sujet.

Il m’est difficile de comprendre que l’on veuille le bien pour notre cher pays tout en cherchant à étouffer ce débat crucial pour le présent qu’il faut changer et le futur que le peuple veut se donner.

La position responsable du régime actuellement au pouvoir devrait être non pas de chercher à étouffer ce débat décisif pour la vie de la nation, de chercher des boucs émissaires, de pratiquer la chasse aux sorcières, de menacer ou chercher à corrompre, mais de dire au peuple au nom duquel il gouverne, qu’est-ce qu’il a fait et compte faire pour faire avancer le pays dans la bonne gouvernance notamment de ses immenses ressources naturelles.

Ne pas comprendre cette problématique, et ne pas poser les vraies et bonnes questions à ce sujet, c’est refuser délibérément de se donner toutes les chances de leur trouver de vraies et bonnes réponses. Ce qui serait une erreur historique, politique et éthique abyssale de la part du régime du président Macky Sall.

J’espère que lui et ses alliés dans cette coalition estampillée Yaakaar (espoir) se rendent compte de ceci qu’ils sont à la croisée des chemin en ceci que le peuple les met face à l’épreuve de la Bonne gouvernance au-delà des slogans déclamés ici et là et des dispositifs institutionnels et réglementaires qu’il a mis en place. Si certains dispositifs de bonne gouvernance sont pertinents en théorie, il faudra expliquer au peuple ce qui empêche leur effectivité sur certains dossiers.

Disons pour finir que le débat citoyen et politique qui est en cours, ainsi que les mobilisations qui vont suivre, dont le rassemblement citoyen de ce vendredi 14 Juin 2109 devraient être analysés froidement avec lucidité, et à leur juste valeur par le régime actuel, pour ne pas rater le train de l’histoire et être rangé dans les annales de la mal gouvernance.

Pour aider le pays à aller de l’avant sur ce dossier, nous attendons du président et de tous les décideurs publiques, un comportement d’hommes d’état. Et de tout citoyen de ce pays, des attitudes et comportelents respobsables.

Bien à vous