Commission parlementaire: Serigne Bara Dolly Mbacké dénonce un harcèlement contre Sonko

Dakarmidi – Serigne Bara Dolly Mbacké, a récusé la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire relative à l’affaire des 94 milliards FCFA dans le dossier du titre foncier 1451/R. Faisant appel au règlement peu après l’ouverture de la séance, le président du groupe parlementaire « Liberté et Démocratie » dénonce « un forcing ».

D’autant que, fulmine-t-il, l’opposition avait, auparavant, formulé trois propositions de résolution pour la création d’une commission d’enquête parlementaire. D’abord, liste-t-il, sur les conditions d’octroi des contrats d’exploitation du pétrole, qui concerne selon lui, Aliou Sall, le petit frère du président de la République, Macky Sall. Ensuite, le dossier entre l’Etat du Sénégal et Arcelor Mittal. Citant Aly Ngouille Ndiaye alors ministre des Mines, il indique que ce dernier devait être entendu sur l’affaire des 75 milliards reçus au lieu des 2500 milliards FCFA attendus. Autre proposition, poursuit-il, il s’agit du Programme des domaines communautaires agricoles (PRDAC) éclaboussant le ministre Mame Mbaye Niang.

Serigne Bara Dolly Mbacké, qui dénonce un « harcèlement » pour « perturber » le candidat de la coalition ’’Sonko président’’, Ousmane Sonko, indique que « c’est peine perdue ».
Sa question préalable est toutefois rejetée suite au vote des députés. Les députés de la majorité parlementaire, Benno Bokk Yakaar (BBY) l’ont largement emporté.

Emedia