COMMENT LA SENELEC PAR SON CLIENTÉLISME TUE DES TRAVAILLEURS par Guy Marius Sagna

Dakarmidi  – Elle s’appelait Marie Madeleine Guéye. Elle est décédée et faisait partie des ex contractuels de la Senelec.

Elle avait une moyenne de 26,50/40. Mais comme elle n’avait pas la carte de l’APR, n’était pas nièce du DG ou du ministre d’autres ayant des notes inférieures à la sienne ont été recrutée à sa place.

Elle était soutien de famille et prenait en charge les frais d’hémodialyse de sa maman qui souffrait d’insuffisance rénale. Malheureusement sa mère décède après l’arrêt brutal de son contrat. elle aussi décède trois mois après sa mère à cause des souffrances qu’elle endurait.

Demain mardi 14 juillet les 189 injustement jetés à la rue à travers un concours entaché de magouilles vont manifester devant la Senelec rue Vincent.

Le DG de la Senelec,
Le ministre de l’énergie
Le président de la république,
ne peuvent rester insensibles à la douleurs et à la juste revendication des travailleurs.