Citation d’un administrateur des greffes devant le Tgi Thiès: Le Sytjust annonce un arrêt de travail national

Dakarmidi – Les travailleurs de la justice observent un arrêt de travail ce mardi 4 septembre sur toute l’étendue du territoire national. Ce mot d’ordre a été décrété par le Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) pour protester vigoureusement contre la citation d’un administrateur des greffes devant le Tribunal de grande instance de Thies (Tgi), statuant en matière correctionnelle.

Les travailleurs de la justice comptent ainsi exiger le respect du droit au privilège de juridiction que la loi a accordé aux greffiers, greffiers en chefs et administrateurs des greffes, lorsqu’ils seraient poursuivis pour des délits ou crimes qu’ils auraient commis dans l’exercice de leurs fonctions.

Ce nouveau droit note le communiqué, acquis après une longue et âpre lutte, est introduit dans le code de procédure pénale en son article 663 bis par la loi n° 2016-30 du 08 novembre 2016 pour protection de la dignité des fonctions judiciaires des agents concernés.

Selon l’obs, le Sytjust soutient que les greffiers, greffiers en chefs et administrateurs des greffes ne pourront être justiciables que de la Premiére Chambre correctionnelle ou de la Chambre d’accusation de la Cour d’appel du ressort de leurs lieux de travail.

Ainsi, poursuit le communiqué, la citation de l’administrateur des greffes en question devant le Tgi de Thies a pour conséquence de remettre en cause un droit acquis des travailleurs de la justice. Le Sytjust dénonce sans réserve cette tentative de fouler aux pieds cet acquis majeur de ses membres et exige du gouvernement et plus particulière du ministre de la justice, la garantie du respect et de la préservation des travailleurs des droits de la justice.

La réddaction