Ciment : Une nouvelle taxe de 2000 Fcfa sur la tonne

Le chef de l’État, Macky Sall, a institué, hier, une taxe de 2000 Fcfa sur la tonne de ciment pour financer l’habitat social, rapporte Le Quotidien.

Une nouvelle hausse qui intervient seulement quelques mois après celle qui portait sur 3000 Fcfa.

Les cimentiers préviennent et soutiennent que cette hausse sur la taxe va entraîner une augmentation du prix du ciment et une flambée des prix des matériaux de construction.

Pour eux, il n’est pas question de vendre à perte. Mieux, ils accusent le Président d’avoir pris une décision d’autorité.

Par contre, les consuméristes, qui jubilent, contestent les arguments des cimentiers et soulignent que la hausse est déjà intervenue.