Cheikh Bécaye Kounta, nomme son fils Pape Abdourahmane Kounta comme porte parole

Dakarmidi – Cheikh Bécaye Kounta, le nouveau khalife général des khadres de Ndiassane (ouest) a annoncé hier, lundi 5 novembre 2018 avoir confié à son fils Pape Abdourahmane Kounta les fonctions de porte-parole de cette famille maraboutique à laquelle se réfère la communauté khadre au Sénégal.
Il s’adressait à des journalistes au cours d’une brève déclaration, au terme de la visite du chef de l’Etat, venu présenter ses condoléances, suite au décès dimanche de Cheikh Mouhamed Bouh, son prédécesseur à la tête de la famille khadre.
« Ma parole, je la confie à mon fils que voici. Tout ce qu’il dira, c’est moi qui le lui ai demandé, je ne suis pas en bonne santé », a dit le nouveau khalife, âgé de 89 ans.
« C’est un fardeau qu’il n’a jamais demandé, auquel il n’a jamais pensé et pour lequel il n’a jamais invoqué son Seigneur. C’est une responsabilité qui lui est tombée sur les épaules », a déclaré le nouveau porte-parole désigné, en langue nationale wolof.
Selon Pape Abdourahmane Kounta, le khalife considère « tous les Sénégalais de quelque bord qu’ils se situent comme des membres de sa famille. Il fait siennes toutes les préoccupations des Sénégalais, et demande à son Seigneur d’illuminer les cœurs ».
Le nouveau guide religieux se donne comme mission de « faire tout ce qui est en ses capacités, pour sécher les larmes des personnes éprouvées », rapporte son porte-parole, selon qui Cheikh Bécaye Kounta a « salué la manière dont sa défunt frère s’est acquitté de cette mission », nous informe l’Aps.
Aussi invite-t-il les jeunes à la piété en prenant exemple sur les ancêtres, estimant que la destinée d’un peuple « ne peut être bonne que si elle se conforme aux valeurs des générations précédentes’’.
Cheikh Bécaye formule de même « des prières pour la guérison des malades, la dissipation des angoisses et pour que la paix qui règne au Sénégal se renforce et se pérennise », a conclu son porte-parole.
La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom