Cette image qui prouve que Macky Sall est complètement coupé de son peuple

Cette scène immortalisée, s’est déroulée hier à Thiès, à l’occasion de la présentation de condoléances du Chef de l’Etat à son grand frère Baba Diao, suite au rappel à Dieu de la mère de ce dernier, Adja Rougui Sy. Un homme a osé traverser toute la foule, pour venir se mettre à genoux devant le premier des sénégalais. La garde rapprochée de Macky Sall a habitué à ce dernier à être distant des foules, par peur que l’irréparable ne se produise.

Heureusement que le monsieur avait de bonnes intentions, même s’il a pris un gros risque pour échanger avec le chef de l’Etat. Hier lors de la finale de la coupe du monde, Emanuel Macron comme la présidente croate, Kolinda Grabar-Kitarović, ont passé leur temps à faire des accolades sincères et pleines de tendresse et de patriotisme à leurs équipes respectives, aux staffs et aux arbitres. Et c’est cette fibre patriotique qui manque à nos dirigeants africains, qui se prennent pour la plupart du temps comme des monarques.

Ici aussi au Sénégal, il est difficile de s’approcher du premier des sénégalais, même dans son propre cabinet, l’homme fait peur et est très difficile d’accès selon certains de ses collaborateurs les plus proches.

Cet homme qui s’est approché de Macky Sall sans l’autorisation de la garde rapprochée ne risque-t-il pas de s’exposer à de lourdes sanctions? Aux dernières nouvelles, il fut loin des indiscrétions, malmené et injurié par des éléments de cette même garde, qui eux aussi risquent d’être relevés de leur fonction par la haute hiérarchie militaire. À suivre …

La rédaction