Campagne de reboisement : Les laobés, amis des arbres, donnent le ton pour «Sénégal Vert»…

Dakarmidi- La Fédération Nationale des Laobés du Sénégal et de la Diaspora entend venir en appoint au gouvernement dans sa lutte contre la désertification. La structure dirigée par Bara Sow invite le Président Macky et tous les protagonistes du dialogue national à tenir en compte la dimension oh !combien importante de la protection de l’environnement par des actions fortes comme les campagnes de reboisement. «Nous invitons le Président de la République Macky Sall et tous les tenants du dialogue national à inclure le volet environnement au niveau des engagements qui vont être pris.  Nous Laobés du Sénégal et de la Diaspora, avons déjà ficelé un projet intitulé «Sénégal Vert» qui consiste à parcourir les 45 départements du Sénégal pour mener une vaste campagne de reboisement. Nous, Laobés, sommes amis de l’âne mais aussi de l’arbre, du bois. C’est une relation qui remonte dans le temps. Nous sommes malheureux de constater que, à ce jour,  beaucoup d’espèces végétales comme le «bérr» ;  le «yiirr» ; le «Khéraw’» ou encore le «kadd» sont en voie de disparition. C’est vraiment déplorable ! ». Le Président des Malaw, d’inviter : « Nous voulons concrétiser ce projet que nous jugeons comme une démarche citoyenne. Nous souhaitons la bienvenue au nouveau  Ministre en charge de l’Environnement Monsieur Abdou Karim Sall. Nous lui félicitons et l’invitons, nous aussi  à nous aider à mener nos actions dans ce domaine. A chaque période de vacances scolaires, nous allons mobiliser des jeunes étudiants laobés dans tout le pays. »

Occasion faisant le larron, Bara Sow, de sonner l’alerte quant ‘à la multiplication des accidents de la circulation :« Au niveau du secteur du transport, nous avons des membres de notre fédération. Nous voulons les invitons à avoir de bons comportements au volant pour éviter les graves accidents de la circulation. D’ailleurs, hier, nous étions avec le Ministre des Transports Me  El Hadji Oumar  Youm lors de sa visite à la gare routière «Les Beaux-Maraichers». Il est en train de dérouler une bonne feuille de route pour réduire à sa plus simple expression cette hécatombe notée sur nos routes« , dira-t-il.