Campagne 2017- Ousmane Sonko « ces élections se passent dans des conditions délétères, orchestrées par… »

Dakarmidi – Face à la presse, samedi dernier, Ousmane Sonko a asséné ses quatre vérités. S’attaquant à Macky Sall et son gouvernement, le leader de Pastef est d’avis qu’ils seront les seuls responsables de tous ceux qui arrivera durant cette période pré-électorale. Sur ce, il rappelle au président de la République que chacun rendra compte de ses agissements si toutefois, le Sénégal connait une autre alternance.

Selon Ousmane Sonko, « ces élections se passent dans des conditions délétères, mauvaises et dans une confusion généralisée mais savamment orchestrée par ceux qui ont la charge d’une bonne organisation des élections à savoir le Président Macky Sall et son gouvernement », s’est-il indigné.

Mais relève-t-il, le Gouvernement a donné des chiffres contradictoires. « Il y a eu 5 800 000 d’inscrits. Mais de source sûre il  n’y a que 3 500 000 pièces d’identité couplées avec la carte d’électeur qui ont été délivrées. Ce qui signifie qu’il y a 2 300 000  Sénégalais qui n’ont pas encore reçu leurs cartes à une semaine de l’échéance. C’est inédit et inacceptable», dénonce le leader des Patriotes Pastef, selon qui c’est un échec patent de Macky Sall et de son régime à qui incombent l’organisation des élections et la délivrance des cartes.

La rédaction