Bounkiling : Le Cem de Faoune cambriolé

Au péril de leur vie, les malfaiteurs continuent de commettre leur sale besogne malgré le couvre-feu en vigueur. La nuit du 5 au 6 avril 2020, ils ont cambriolé la salle informatique du collège d’enseignement moyen (Cem) de la commune de Faoune située dans le département de Bounkiling.
Dans leur retraite, ils ont emporté six (06) batteries de 12 volts et 200 ampères de marque Su-KAM ; Un (01) ordinateur de bureau de marque DELL avec ses accessoires de marque KOGGU et un (01) régulateur de charge. La valise contenant les quarante (40) tablettes de la salle informatique a été ouverte et trente-trois tablettes ont été rangées dans un carton laissé près de la fenêtre défoncée.
C’est le principal, Sékou Bodian qui a fait le constat au cours de ses promenades quotidiennes dans l’établissement en cette période de vacances.
« Après avoir constaté et noté le nombre de matériel volé, j’ai aussitôt informé, d’abord les membres de la communauté éducative locale puis tour à tour l’Inspecteur de l’éducation et de la formation, le Sous-préfet de DIAROUME et le Commandant de la gendarmerie de Bounkiling qui a dépêché deux de ses éléments pour faire le constat », a dit Sékou Bodian.
Aussitôt, en accord avec le chef de village, le président de l’association des parents d’élèves, une plainte a déposé une plainte contre X le même jour.
Pourtant, le 16 octobre 2019, dans une lettre adressée au conseil départemental, l’autorité de l’établissement demandait un agent de sécurité pour la surveillance de l’établissement.
« Je viens donc, par la présente, vous demander de recruter un agent de sécurité ou agent de gardiennage et de surveillance des locaux du collège. Dans ces locaux, nous avons des matériaux pédagogiques, une salle informatique avec de nombreux ordinateurs sans oublier le bloc administratif avec tous les dossiers de nos élèves et des archives du collège », écrivait Sékou Bodian à l’époque. Mais jusque-là il n’a obtenu satisfaction.