Babacar Ngom usurpe 76 Ha terres à Ndingler : Les contrevérités de sa fille Anta sur Facebook

La presse n’en fait pas ses choux gras. Mais le contentieux foncier qui oppose le milliardaire Babacar Ngom, patron du groupe SEDIMA et les paysans de la commune de Ndingler (département de Mbour) est loin de susciter l’indifférence du peuple Sénégalais. Pressafrik en a fait état d’ailleurs. 

Suite à des attaques sur les Réseaux sociaux contre le patron de la SEDIMA et non moins président du Club des Investisseurs du Sénégal (CIS) qui est dépeint comme « un puissant riche qui veut dépouiller de pauvres cultivateurs de leurs terres », sa fille Anta Babacar Ngom, Directrice générale de SEDIMA, a cru bon de monter au créneau, en utilisant le même canal (Facebook) pour défendre son employeur de père.

Seulement, elle s’y est un peu mal pris. Dans le texte qu’elle a publié sur sa page Facebook, la dame Ngom avoue que c’est 224 des 300 hectares obtenus par l’entreprise de son père à Sindia (département Mbour) qui « ont acquis le statut de Titre Foncier suivant un décret présidentiel signé en 2019 (par le Président Macky Sall, ndlr) au nom de la SEDIMA ». Ce qui veut dire que les 76 hectares qui constituent la source du contentieux n’ont jamais fait l’objet de délibération.